Les jeux Crash Bandicoot sur PS1

Si tu as connu la PS1, tu n’as pas pu y échapper : Crash Bandicoot est à la première console de Sony ce que Mario est à Nintendo, Sonic à Sega et les MST au domaine du film X.

Avec 5 épisodes réussis sur la console, Crash Bandicoot est une des licences auxquelles la plupart des gamers (et retrogamers d’aujourd’hui) ont usé quelques millimètres de peau de leurs pouces, chez eux ou chez les potes. Avec 3 jeux de plate-forme et 2 Spin Off basés sur le fun et la convivialité, tous bien vendus (ou presque), la licence du marsupial fêlé a connu de très belles heures.

Puis est venu le moment crucial où Naughty Dog a abandonné un de ses premiers nés, alors que Sony s’apprêtait à passer un second cap avec la PS2. Pour beaucoup d’aficionados, c’est la fin de la licence, et les épisodes suivants n’en sont pas. Ce qu’on pense nous, chez Retro-Games.fr, c’est secondaire, mais ce qui est sûr, c’est qu’on souhaite offrir, à travers ce dossier, un modeste hommage à Crash Bandicoot pour son admirable épopée sur la première PlayStation, qui a assurément fait vibrer pas mal de gamers… et encore aujourd’hui !

evolution de crash bandicoot sur ps1

Crash Bandicoot (1996)

La PlayStation n’était encore qu’un petit poucet que Naughty Dog, alors studio en pleine évolution, décide de se lancer dans l’aventure 32 bits avec la console de Sony. Afin d’honorer leur contrat de 3 nouveaux jeux avec Universel Interactive Studios, Jason Rubin et Andy Gavin ont saisi l’occasion unique d’offrir à la jeune console ce qui lui manquait encore : une mascotte.

crash bandicoot joue avec une pomme wumpaAvec l’idée de surfer sur la vague des grandes gloires de la plate-forme telles que Mario, Sonic, Megaman et leurs innombrables potes, les américains du “vilain chien” exploitent la 3D pour proposer un jeu de plates-formes plus riche, ludique et varié. Le personnage sera également créé avec une tronche originale, un caractère explosif et un charisme reconnaissable, dans l’espoir d’associer leur héros avec la “brique grise” de Sony, alors en pleine explosion.

Pari réussi pour Rubin et Gavin qui offrent à Sony un des premiers (très) grands succès de la PS1, avec de belles ventes, des critiques agréables, et surtout la victoire de voire les traits hilarants de Crash assimilés à la console qui l’a introduit aux joueurs. Aujourd’hui, Crash Bandicoot fait partie du top 10 des jeux les plus vendus de la PS1 avec presque 7 millions d’exemplaires écoulés, et en est même le doyen !

Article complet : Crash Bandicoot

Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back (1997)

Il n’a pas fallu longtemps à Naughty Dog, et encore moins aux dents-longues d’Universal pour lancer le second opus : dès ses premières semaines, Crash Bandicoot est un succès bien suffisamment intéressant pour relancer le cerveau des développeurs encore chaud.

Crash bandicoot avec son jetpackLe début du projet commence donc en Octobre 1996, avant même la sortie européenne. Naughty Dog ayant signé pour 3 jeux avant la sortie de Crash Bandicoot, la ligne directrice était toute trouvée. On retrouvera donc notre marsupial préféré en octobre (USA) et décembre (Europe/Japon) 1997 dans un second opus qui reprendra globalement les codes du premiers.

On y découvrira des nouveaux mouvements, notamment la glissage, le saut glissé et le saut plaqué. Les célèbres caisse NITRO apparaissent également, ainsi que les Warp Zones, d’où Crash pourra accéder à chaque niveaux, système qui sera repris dans les opus suivants. Enfin, des personnages récurrents apparaîtront, notamment N.Gin, le nouvel associé de Cortex, ainsi que Coco, la petite soeur débrouillarde de Crash, qui éclipse totalement la pulpeuse Tawna, qu’on ne reverra jamais ! Il semble donc que Crash  se soit subitement mis à préférer la famille que la vie de couple…

La sauce prend à nouveau avec les gamers puisque Cortex Strikes Back sera le plus grand succès de Crash Bandicoot sur PS1 avec presque 7,6 millions d’exemplaires vendus, et la 5e place du classement des jeux les plus vendus de la console, juste derrière… les deux premiers Gran Turismo, Final Fantasy VII et VIII ! Pas mal !

Article complet : Crash Bandicoot 2

Crash Bandicoot 3 : Warped (1998)

Avec Warped, Universal et Naughty Dog ont cette fois-ci la décence de ne commencer le développement que (très peu) après la sortie mondiale de Crash Bandicoot 2. Ce jeu de la licence sera néanmoins le dernier utilisant le système de la plate-forme développé par Naughty Dog, ainsi que le dernier sur PS1. Les deux jeux suivant seront basés sur la course et le jeu multijoueur.

crash bandicoot avec coco sur une moto avec le bazookaTout comme Cortex Strikes Back pour Crash Bandicoot, Warped reprend les bases posées par son prédécesseur et l’améliore. Le scénario évolue avec l’apparition d’un nouvel antagoniste qui supplante Cortex dans la méchanceté : Uka Uka, le jumeau maléfique du masque-chamane Aku Aku. A l’aide de N. Tropy, nouveau savant fou dans la bande des méchants, la clique d’Uka Uka va envoyer les cristaux dans le temps, obligeant Crash et Coco à voyager dans le temps, l’occasion pour Naughty Dog de nous offrir de nouveaux décors très originaux !

En plus des cristaux et des gemmes, Warped introduit les “Ankh chronos”, obligeant le joueur à finir chaque niveau d’une traite sans mourir, et en un temps record ! Pour aider le joueur, chaque boss vaincu débloquera une nouvelle capacité, dont les très utiles Triple Tornade, Bazooka de Wumpa et Baskets Ailées, indispensables pour réussir des temps d’athlètes !

Malgré un gameplay plus évolué et une durée de vie résolument allongée, Crash Bandicoot 3 : Warped réussira moins bien que Cortex Strikes Back, mais un peu mieux que Crash Bandicoot avec un-peu-plus de 7,1 millions d’exemplaires vendus, faisant de lui le 7e jeu le plus vendu de la PS1. Naughty Dog réussi le pari incroyable de placer 3 de ses jeux dans les 10 meilleures ventes de la PlayStation, ce que des machines comme Square, Capcom ou Namco n’arriveront pas à faire !

Article complet : Crash Bandicoot 3 Warped

Crash Team Racing (1999)

Naughty Dog tient le rythme effréné d’un jeu Crash Bandicoot par an avec Crash Team Racing sorti fin 1999. Sony en profite pour éclipser totalement Universal et s’occuper seul de la distribution du jeu.

Les fanboys Nintendo ont ici la première occasion de vraiment accuser Sony de vouloir faire sa version de Mario : Crash Bandicoot quitte la plate-forme pour s’attaquer à un créneau que le plombier moustachu a ouvert avec Super Mario Kart : les courses de karting déjantées.

Crash Bandicoot, Coco et Neo Cortex en kartSi l’on retrouve l’essentiel du gameplay de Mario Kart dans CTR, avec les mythiques Grands Prix, les Time Trial et autres Batailles, on découvrira néanmoins un mode solo terriblement plus évolué que chez Nintendo, avec un scénario et une vraie durée de vie ! Cette fois-ci, les anciens adversaires se liguent contre Nitros Oxide, un alien casse-pieds qui n’a que deux obsessions : les courses de kart et la destruction de planète; et pour éviter la seconde option, Crash, Neo Cortex et tous leurs acolytes vont devoir le battre à la première.

Tout comme pour Warped, Crash devra ici passer de niveau en niveau (de course en cours plus exactement), y récupérer les cristaux en gagnant puis en battant des boss, mais devra aussi récupérer des gemmes et des Ankh de temps. Au final, on s’amuse aussi bien sur CTR en mode solo qu’en multijoueur, ce qui n’était pas forcément le cas dans Mario Kart.

Malheureusement, Crash Team Racing fait moins bien que ses trois prédescesseurs avec seulement un peu plus de 2 millions de galettes vendues. Mais pour les amateurs du genre, CTR est devenu une référence.

Article complet : Crash Team Racing

Crash Bash (2000)

Je dois faire ici mon mea culpa : je vous ai lâchement menti. Parce que oui, Naughty Dog n’a pas attendu la fin de la PS1 pour lâchement abandonner son animal de compagnie au bord de la route. Heureusement (ou pas), c’est Eurocom qui passait par là et l’a adopté à son tour. Ce studio anglais ne parlait alors pas à grand monde, pour la raison simple que leurs travaux étaient essentiellement effectués en sous-traitance… Un nègre du jeu vidéo, en somme.

crash bash polar push artworkAvec Crash Bash, la licence confirme un peu plus son statut de “miroir” de Mario : tout comme Crash Team Racing ne pouvait pas nier son inspiration par Mario Kart, Crash Bash s’oriente évidemment vers le Party Game à la Mario Party.

Néanmoins, Eurocom tentera de poursuivre l’œuvre de Naughty Dog en offrant un jeu ressemblant mais parfaitement complémentaire par son gameplay, sa présentation et mise en scène. On parlera évidemment du mode histoire, seul ou en coop, mais également du manque de variété des mini-jeux par rapport à Mario Party, mais la présence de plusieurs variantes de chaque jeu.

Crash Bash se vendra malheureusement encore moins bien que Crash Team Racing, terminant l’épopée de Crash Bandicoot sur PS1 sur une note assez triste. La série se relancera un peu mieux avec le retour de la plate-forme dans le relativement bien réalisé Wrath of Cortex… même si on regrettera toujours le génie de Naughty Dog.

Article complet bientôt !

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (3 vote(s), moyenne: 8,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Lire les articles précédents :
concours de noel 2015 retro-games.fr
Le concours de Noël 2015 de Retro-Games.fr !

A l'occasion des fêtes de fin d'année 2015, Retro-Games.fr vous propose un concours pour gagner jusqu'à 230€ de jeux vidéo...

Fermer