Blazing Chrome

logo du jeu video retro blazing chrome de arcade crew

Blazing Chrome – Steam / Consoles

Il est de ces éditeurs qui semblent invincibles. Si vous nous lisez régulièrement, vous connaissez notre passion pour Devolver et sa ludothèque quasi-parfaite. Un autre éditeur, tout jeune celui-ci, semble vouloir entrer dans le Valhalla des éditeurs bénis : The Arcade Crew. Et ce n’est pas avec Blazing Chrome que la filiale du français DotEmu semble vouloir prouver le contraire.

On avait d’ailleurs testé il y a peu l’excellent et angoissant Dark Devotion, un Dark Souls-like en 2D néo-rétro. Pour son nouveau soft, The Arcade Crew a fait appel au studio JoyMasher, déjà auteur des moins connus Oniken et Odallus. Semble-t-il assez attendu (par nous du moins !), Blazing Chrome nous a tous rappelé de très bons souvenirs en 16 bits… Peut-être un peu trop d’ailleurs.

Encore ces satanés robots !

Même si on n’attend pas d’un Run & Gun un scénario digne d’un Christopher Nolan, Blazing Chrome ne se gêne pas pour réexploiter une des thématiques les plus essorées de la SF : les robots sont devenus suffisamment intelligents pour prendre le pouvoir et doucement exterminer les humains. C’est le T-1000 qui doit être content. On débarque donc dans une époque future assez floue (l’intro indique 21XX, ne vous foulez pas sur une date précise, hein) où les robots ont d’ores-et-déjà gagné la guerre, maîtrisent 95% de la Terre et ont exterminé quasiment toute l’humanité. Seul un noyau dur d’humains tentent encore de survivre et de se défendre. Votre périple débute donc au commencement d’une mission suicide où quelques soldats humains vont tenter une action désespérée pour retarder l’avancée des robots. “Let’s attack agressively”, comme disait l’autre.

mavra personnage fille blonde blazing chrome

Mavra, le bon choix !

Vous avez le choix entre 2 personnages, Mavra la jeune femme blonde aux faux airs de Samus Aran, et Doyle le puissant robot rallié à la cause des humains. Aucune différence de gameplay entre les deux, alors mon conseil : prenez la blondinette. Mieux vaut limite la surface sur laquelle les ennemis peuvent te balancer leurs missiles et autres lasers.

Les deux personnages pourront réaliser des actions très simples comme sauter, tirer (heureusement…), se baisser, effectuer une roulade d’évitement et tirer en restant sur place; si un ennemi est à proximité, votre personnage effectuera automatiquement une attaque au corps à corps. Ça devrait logiquement vous suffire pour dézinguer du robot à tout-va sans en prendre trop en retour.
Bien sûr, le jeu est jouable seul ou à deux en coop local. Trois niveaux de jeu vous sont proposés mais le niveau difficile n’est pas disponible sans avoir déjà terminé le niveau moyen au préalable. Le niveau facile ne change pas du niveau moyen concernant la masse et la résistance des ennemis mais vous confère 2 vies en plus et des capsules de soutien au début de chaque niveau. Vous devrez par contre faire le deuil de votre classement au niveau mondial, mais au diable la vanité !

Si ça bouge, ça veut te tuer

carte des niveaux du jeu blazing chrome

La carte est courte mais offre tout de même de la flexibilité

L’aventure commence au sein des décombres d’une ancienne capitale humaine. Au total, vous devrez traverser 6 niveaux, dont les deux derniers n’apparaissent pas encore sur la carte et le dernier ne sera qu’une succession de boss. Une fois le premier niveau passé, vous aurez le choix de l’ordre dans lequel s’attaquer aux niveaux 2, 3 et 4. La carte vous indique d’ailleurs la difficulté du niveau sur une échelle de 1 à 5, mais je trouve leurs estimations assez inexactes pour le coup.

Pour le reste, Blazing Chrome ne réinvente clairement pas le genre. Vous avancez de gauche à droite en mitraillant tout ce qui avance vers vous en rampant, en sautant, en bondissant ou en volant. Pour cela, votre fidèle blaster illimité et très précis vous sera d’une grande aide. De temps en temps, la providence mettra sur votre chemin des capsules contenant deux types de Power-Up : des armes plus puissantes au nombre de 3 ou des mini bots de soutien, également au nombre de 3.

ecran game over blazing chrome ps4

Un écran que ous risquez de voir assez souvent…

Evidemment, comme dans tout bon Run & Gun, chaque contact avec un ennemi et un projectile vous sera fatal et vous fera perdre une vie. Une fois la vie “0” perdue, c’est le Game Over et le retour au début du niveau (ou du checkpoint de mi-niveau).
Vous aurez également la désagréable surprise de perdre l’arme spéciale sélectionnée et/ou le bot de soutien lors de la perte d’une vie; sachez donc conserver vos armes “au frais” en attendant de tomber sur un plus gros morceau que le menu fretin que vous rencontrerez dans le niveau et dont votre blaster par défaut suffira à déboulonner.

Quoi, tout cela vous rappelle quelque chose ?

Balance ton Contra

Ne le cachons pas parce qu’il semble que The Arcade Crew et JoyMasher ne s’en cachent pas non plus : Blazing Chrome s’inspire tellement de Contra III (ou Super Probotector) qu’il aurait pu se nommer “Contra IV” si Konami avait cédé les droits d’exploitation de la licence.

comparaison contra 3 et blazing chrome

Comment ça des ressemblances ??

Tout, et je dis bien TOUT, nous rappelle l’opus le plus réussi de la série de Run & Gun de Konami. Le Level Design des niveaux se calque sur celui de Contra 3, et presque dans l’ordre d’apparition. Les personnages et les ennemis possèdent également un design similaire mais aussi une manière de se mouvoir très semblable. Enfin, les armes spéciales (tous dénommés par une lettre), à savoir un lasso laser, un tir laser rectiligne pouvant être chargé et un lance-grenade peuvent trouver leurs équivalents chez Konami. Seuls les bots de soutien, qui offrent un second tir pour le bot d’attaque, un double bouclier pour le bot de défense et des capacités de mouvement optimisées pour le bot de vitesse, ne se retrouvent pas dans Contra 3.

Est-ce réellement un défaut ? Loin de là. Se baser ainsi sur un véritable hit rétro ne peut qu’être profitable, et le soft de JoyMasher a probablement reçu une belle attente de la part de la communauté retrogaming grâce à cette inspiration. On retrouve très rapidement les sensations perdues depuis cette belle époque et on profite de quelques nouveautés dûes à l’évolution technologique. Alors oui, Blazing Chrome ne se cache pas d’être un clone de Contra III, mais il le fait si bien qu’on ne peut pas lui reprocher, au contraire !

Blazing Chrome, un Contra en CDI (Carrément Divertissant et Intéressant)

La base de la recette reste la même : des ennemis, quelques vies, des armes à la pelle et des boss pour nous déstabiliser. Blazing Chrome intègre néanmoins des éléments qui ne nous sont pas désagréables.

capsule power up blazing chrome swotch

Les capsules de soutien vous offriront régulièrement de précieux power up

Le premier : une sauvegarde bien plus présente. En effet, après chacun des 5 niveaux précédant le niveau final, le jeu sauvegardera votre progression et même l’extinction de votre console ne vous fera pas perdre votre avancée. Une fois dans le niveau, vous distinguerez plusieurs “parties” de niveau, généralement entrecoupées d’un mini boss; généralement, même en cas de Game Over, vous reviendrez à cette partie du niveau. Par contre, toute sortie du jeu vous vaudra de repartir du début du niveau.

boss du level 2 de blazing chrome steam

Les boss de Blazing Chrome ont une certaine classe…

La difficulté est néanmoins bien présente : les ennemis sont assez nombreux, variés et demandent de la réactivité (dans tous les cas) voir de bien connaître le niveau (dans les passages les plus difficiles). Certains boss vous donneront pas mal de fin à retordre, certains autres seront peut-être beaucoup trop simples. Le Boss de la phase spéciale en jetpack en particulier…

On soulignera aussi l’excellente OST, complètement dans l’ambiance 80’s qui ravira les nostalgiques de l’époque et autres fans de Stranger Things par exemple… Du synthé, des boîtes à rythmes crades et toutes sortes de joyeusetés sonores; il suffit de voir le trailer de Blaing Chrome pour comprendre ce qui a motivé les gusses de chez JoyMasher !

6 niveaux, What Else ?

niveau special jetpack blazing chrome

Le niveau du jetpack est très sympa, mais un peu trop simple…

Alors, malgré la grande qualité de Blazing Chrome, cela veut-il encore le coup de débourser des sous pour un soft aussi court ? Eh bien oui. Déjà, le jeu en lui-même est un must-have pour les amateur de Run & Gun. Endiablé, bien réalisé, le soft édité par Arcade Crew est adapté à tous les niveaux de jeu sans dénaturer son essence. Le niveau facile avec ses 7 vies et ses capsules de soutien donne un coup de pouce suffisant pour ceux qui ont tendance à perdre bêtement des vies; le niveau moyen sera parfaitement équilibré pour les vétérans des 80’s mais aussi ceux qui ont fait leurs armes sur le niveau facile. Enfin, le niveau Difficile offrira un véritable challenge.

Personnage Suhaila blazing chrome

Malgré leur définition de combattants au corps-à-corps, Suhaila et Raijin auront tout de même une bonne portée de coups.

Ajoutons aussi qu’une fois l’aventure terminée une première fois (en n’importe quel mode de difficulté), le jeu débloque plusieurs bonus, dont un mode miroir (qui n’apporte pas grand chose cela dit) et surtout 2 nouveaux persos : Raijin le Ninja et Suhaila la combattante aux poings. Ces deux personnages offrent un gameplay complètement différent puisque, malgré que leurs armes envoient une onde de choc, ils restent plutôt des combattants de corps-à-corps. Surtout, leurs armes sont uniques; exit donc les armes spéciales, vous devrez faire toute l’aventure avec leurs armes de base respectives. Vous pourrez tout de même récupérer des bots de soutien.

Les deux personnages supplémentaires héritent également d’un saut plus haut, qui vous permettra d’atteindre des zones que seul le bot de Vitesse vous permettait d’atteindre avec les deux personnages de base ! Suhaila vous permettra également d’opérer un Dash, ce qui lui donne une supériorité certaine sur Raijin… même si, avouons-le, un Ninja ça pète toujours la classe.

Malgré ses “seulement” 6 niveaux (qui vous paraîtront longs en mode difficile), Blazing Chrome jouit tout de même d’une bonne durée de vie, seul ou en coop. Surtout, il vous offrira la crème du néo-retrogaming, à savoir : de la nostalgie, du plaisir, une bonne dose de difficulté et quelques nouveautés technologiques qui ne nous déplaisent pas !

Les meilleurs prix pour Blazing Chrome (dématérialisé)

A moins de 9€ sur G2A : Acheter sur G2A

Informations techniques

Développeur : JoyMasher
Éditeur : The Arcade Crew
Date de sortie : 11 juillet  2019
Nombre de joueurs : 1/2 joueur(s) en coop
Style de jeu : Run & Gun
Durée de vie : environ 2 heures pour l’aventure principale
Cote au 29/05/2019: 16,99 euros sur tous les supports

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (1 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Lire les articles précédents :
heros ninja du jeu katana zero sur steam
Katana Zero

Découvrez notre avis sur ce petit bijou indé de 2019 mettant en scène un ninja tueur à gage doté de...

Fermer