Start to Play 2019 / tournoi CTR : le récap’ !

Dans une « petite bourgade » appelée Strasbourg, tous les ans depuis 6 années consécutives, un festival dédié aux jeux vidéo est organisé par Ludus, ceux-là même qui sont à l’origine du génial Pixel Museum : il s’agit de Start To Play. Les passionnés de gaming s’y rencontrent, échangent et s’affrontent même sur divers jeux.

Cette année, Retro-Games.fr a décidé de transpirer un peu et de participer à cet événement en organisant un tournoi sur le remaster de Crash Team Racing : CTR Nitro Fueled.

Start To Play, qu’est-ce que c’est ?

Si vous nous suivez depuis longtemps, vous le savez : habitués du festival depuis la 1ère édition, nous avons vu le Start to Play ne cesser de s’émanciper d’avantage chaque année. Mais malgré une notoriété grandissante, “STP” reste relativement peu connu en dehors des frontières alsaciennes; pourtant, le festival existe depuis 2014 ! Avec plus de 6000 visiteurs l’année dernière, le festival rempilait pour une nouvelle année du 23 au 25 août au bâtiment du CCI Campus Alsace à Strasbourg.

invtés start to play 2019 luffy ffviman neo fred of the dead pierre alain de garrigues

Les invités n’ont pas hésité à se tester sur les jeux présents ! ©Start to Play

Comme bon nombre de festivals gaming, STP s’appuie sur la présence d’invités qui évoluent dans cette sphère geek et pop culture; cette année, Olivier “Luffy” Hay (champion du monde 2014 de l’EVO), Pierre-Alain de Garrigues (célèbre doubleur et voix-off), Florent “Néo” Lecoanet (sextuple champion du monde sur SMK, que nous avions interviewé en 2014), Fred “Sparadrap” of the Dead (comédien et streameur), l’artiste Pikanoa ou encore l’inévitable FFVIMan, connu comme l’homme qui a dézoné le plus de Super Nintendo gratuitement à travers le monde.

Comme pour l’édition 2018, le grand hall de la CCI Campus permettait au Start to Play de convier des exposants qui se mêlaient avec les gaming zones, les bornes d’arcade et les “jeunes” studios indépendants venus présenter leurs nouveautés (dont ABX Games, le papa de l’excellent casse-tête Tetra’s Escape que nous avions testé). L’entrée devenue payante cette année, l’édition 2019 attira forcément moins de monde, mais permis ainsi de concentrer une population de passionnés venus passer une ou deux journées dans une atmosphère 100% vidéoludique.

stand nintendoz start to play 2019

Pour la première fois, Nintendo avait son stand dédié !

Evidemment, l’important était surtout de jouer. Pour la première année, des bornes Nintendo (Switch en l’occurrence) étaient présentes pour permettre aux enfants comme aux adultes de s’essayer à des jeux comme Super Mario Maker 2, Super Mario Party et autres exclusivités de la firme de Kyoto. Pour ceux qui préféraient jouer à des titres moins récents, toute une section du salon était réservée aux FPS de notre enfance comme Duke Nukem (It’s time to kick ass and chew bubble gum, and I’m all outta gum !), ou encore Doom. Ceci est évidemment une liste non exhaustive des softs accessibles sur le salon; avec les bornes d’arcade et autres consoles en accès libre, il y en avait pour tous les goûts et tous les âges.

Depuis quelques années, Start to Play a totalement suivi l’évolution et l’affirmation de l’Esport. C’est pour cela que cette année, toute une aile du bâtiment était à la disposition d’équipes s’affrontant à des jeux comme Fortnite ou Super Smash Bros Ultimate.

stand magic stars start to play 2019

Magic Stars a assuré bon nombre de tournois tout au long du week-end.

Pour les plus “intellectuels” ou pour tous ceux qui voulaient simplement se réfugier dans la salle fraîche de l’auditorium, des conférences et performances ont égrenées les deux jours et demi du festival. De la musique dans les jeux vidéo à des débats sur les 30 ans du versus fighting, le spectre était large pour combler la curiosité de chacun des visiteurs.

Enfin, STP proposait pour cette édition 2019 de nombreux tournois où les visiteurs et des joueurs professionnels pouvaient s’affronter (Splatoon 2, Warcraft 3, Street Fighter V). Cependant, un tournoi a attiré l’œil plus que d’autres (évidemment !… ou presque 😉 ). C’est le tournoi Crash Team Racing Nitro Fueled by Retro-Games.fr.

Crash Team Racing Nitro Fueled by Retro-Games.fr : le tournoi des retrogamers

Pour la première fois de son histoire (8 ans déjà !), la team Retro-Games.fr a bougé ses petites miches de retrogamers pour aller à la rencontre des joueurs du Grand Est et d’ailleurs en organisant un tournoi sur le jeu de course qui a marqué l’été 2019 : Crash Team Racing Nitro Fueled.

participants tournoi crash team racing start to play 2019

Les participants du tournoi CTR ont tout donné ce dimanche 25 !

Seize joueurs se sont affrontés au cours de l’après-midi du dimanche 25 août sur les circuits originaux de Crash Team Racing. Deux grandes phases de qualification se sont déroulées pour désigner les quatre finalistes : une phase courses 4VS et une phase batailles 4VS. Dans la chaleur de cette fin d‘août et dans la bonne humeur, les participants ont montré tous leurs skills sur cette version 2019 de CTR. Durant cette phase de qualification, certains partiront déçus de ne pas avoir totalement brillé, comme Laura (3e au tournoi CTR du STP 2017) qui avouera préférer le feeling du Crash Team Racing version PS1. Cependant, malgré la déception de ne pas avoir réussi les qualifications, les non-finalistes auront apprécié ce moment de partage avec d’autres joueurs qu’ils ne connaissaient pas.

finalistes tournoi ctr crash team racing strasbourg 2019

Les 4 finalistes ont démontré leur maîtrise du kart et de la bombe-bowling !

La finale opposa Vifemji, Gipsyboy, Kaizoku et Toopa sur quatre épreuves avec des règles inédites (épreuves, personnages imposés, règles remaniées, etc…) afin de permettre vraiment aux meilleurs de se démarquer. Après quelques frayeurs notamment sur une épreuve bataille, c’est finalement Toopa qui remporte le premier tournoi Crash Team Racing Nitro Fueled by Retro-Games.fr, devant Kaizoku (2e), Gypsyboy (3e) et Vifemji (4e) ! Les 4 finalistes sont repartis avec des lots pour chacun, et bien sûr la coupe pour le grand vainqueur !

Retro-Games.fr tient à remercier tous les participants du tournoi pour la bonne humeur et la bonne conduite de son premier tournoi.

equipe retro-games.fr start to play 2019

Toute l’équipe (ou presque) de Retro-Games.fr a adoré passer ce tournoi avec vous et espère vous revoir bientôt ! 😀

Grand merci également à nos partenaires  qui auront contribué à récompenser les finalistes :

La galerie photo de Start to Play 2019 !

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (2 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Antho

Féru d’Histoire et de jeux vidéo depuis ma tendre enfance, j’aime concilier mes deux passions à travers la (re)découverte des titres de notre enfance avec un esprit un brin plus mature. Ardent défenseur de Sega face au “petit artisan” Nintendo, la Megadrive et la Saturn ont bercé ma jeunesse. Oui, “Sega, c’est plus fort que moi”.

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

2 commentaires sur cet article

 
  1. Un grand merci à vous encore pour l’organisation 🙂
    C’était au top !

    Répondre
    • Salut Laura, merci pour tes remerciements et surtout pour ta participation, malheureusement moins fructueuse qu’il y a 2 ans 🙁
      A bientôt on espère ! 😀

      Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Lire les articles précédents :
personnages piou oiseaux songbirg symphony
Songbird Symphony

Dans un univers très léger peuplé de petits n'oiseaux, vous évoluez de plate-forme en plate-forme au rythme des chants de...

Fermer