Evoland

héros clink zaeris du jeu evoland

Evoland – PC Steam

Evoland est le premier jeu du petit studio français Shiro Games, basé à Bordeaux. Pourtant, Evoland n’a aucunement l’allure d’un “premier jet”, tant les idées qui l’ont fait naître sont novatrices et professionnelles. C’est peut-être d’ailleurs ce qui a valu à Shiro Games de gagner le Ludum Dare, une compétition très disputée de développeurs de jeux vidéo.

Aujourd’hui, je commence mon article d’une façon inhabituelle. Je souhaite simplement remercier la dizaine de visiteurs qui ont cherché, lors du mois dernier, le terme “Evoland” sur la barre de recherche de Retro-Games.fr. Sans eux, je ne me serai pas attardé sur ce terme, et n’aurai probablement jamais cherché à quoi il tenait.

Honte à mon peut-être, retrogamer passionné et néo-retrogamer avoué, je n’avais jamais entendu parler d’Evoland. Pourtant, ce petit jeu qui semble sans grande prétention aurait dû, depuis bien longtemps, aiguiser ma curiosité ! Car plus qu’un petit jeu logé sur Steam, c’est une véritable petite perle vidéoludique que j’ai découverte, et qui m’a immédiatement conquis. Et ça n’arrive pas souvent, croyez-moi.

Premier jeu, première récompense

Evoland nous vient de Shiro Games, un petit éditeur dont vous n’avez probablement jamais parlé. Et pourtant, vous devriez (et moi aussi !) : non seulement car le studio est français (ouaiiiiiis !), mais surtout car leur premier jeu, le sujet du jour, a remporté la Ludum Dare. Et c’est pas rien.

logo ludum dare 48 LD48

La Ludum Dare 48, ou LD48, est un peu les Jeux Olympiques des game-developpers

La Ludum Dare est une compétition tri-annuelle (3 fois par an quoi) qui permet à des centaines de développeurs de s’affronter dans un battle de développement de jeux vidéo. La particularité, c’est que les développeurs n’ont que 48h pour créer le jeu, et ont en plus un thème imposé ! Ça calme, non ?

C’est pourtant ce qu’ont réussi les français de Shiro Games en 2012 avec un Ludum Dare sur le thème de l’évolution, contre plus de 1400 autres participants ! C’est ainsi que Evoland est né, et que le petit jeu développé en 48h a été amélioré pour une version professionnelle sortie en 2013. Et c’est évidemment de celle-ci que je vais vous parler.

La vraie signification du néo-rétro

 Et cette évolution, il ont décidé de la traiter non pas à travers l’évolution bête-et-méchante du personnage au sein du jeu (prise de niveau, changements physiques ou même tel un Pokémon), mais c’est bien le jeu qui évolue au fur et à mesure.

début du jeu evoland

Le tout premier écran d’Evoland est d’une simplicité ultime.

On commence donc l’aventure avec une simple bande de pixels, comprenant le héros (Clink) au centre, un peu d’herbe et un coffre, le tout dans des graphismes proches de notre bonne vieille GameBoy des 90’s. Une petite indication nous propose d’essayer d’aller à droite; de toutes façons, nous ne pouvons guère en faire d’avantage. En ouvrant le coffre, on nous donne alors la possibilité d’aller dans un autre sens, et ainsi de suite…

Le début du jeu est alors magnifiquement orchestré par l’évolution des capacités du personnage, qui coïncide également avec l’évolution des possibilités techniques des consoles : avancer, actionner un bouton, frapper, ouvrir un menu… Et là, on se sent juste comme un Marty McFly qui traverse les époques du jeu vidéo rétro à 80 miles à l’heure. Evoland se présente alors comme un cours vraiment pas banal sur l’histoire du jeu vidéo, et on finit vite complètement accroché tant on se prend au jeu (littéralement).

Tantôt un nouveau mouvement, tantôt une évolution des graphismes (8 bits, 16 bits, couleur, résolution…), chaque coffre présente une véritable surprise qui attise notre cœur de retrogamer. Et la team Shiro ne s’est pas arrêté là pour nous faire verser une larme de nostalgie…

Paye ta référence vidéoludique !

En plus de mêler des décennies d’évolution du jeu vidéo, Evoland met également en scène ce que nous avons connu de meilleur au cours de notre vie de gamer.

carte du monde du jeu evoland

La carte du monde se présente comme la plupart des J-RPG

On aura donc droit à un véritable florilège de styles de jeu, qui offriront un gameplay réellement diversifié, et qui ne manquera pas d’évoquer à nombre d’entre nous certains jeux de notre enfance.

On commence donc l’aventure dans où une forêt se baladent des petits monstres, que nous pourrons détruire à coup d’épée, tout en ouvrant des coffres et en… coupant des buissons, le tout en 2D 3/4. La référence au plus célèbre des Hyliens est ainsi évidente, mais elle se s’arrête pas là ! Donjons, énigmes et autres “cœurs” de vie vous rappelleront vos meilleures heures passées sur un Zelda 2D.

Puis sur la Map, on se fait agresser par un monstre invisible qui ouvre une fenêtre de combat au tour-par-tour… avant de finir dans une nouvelle zone où vous évoluerez sur une carte “brumeuse” remplie de hordes de monstres et de power-ups (dont vous vous rendrez rapidement compte qu’ils ne vous serviront à rien…), comme tous les meilleurs Action-RPG.

On s’amuse alors réellement en découvrant les nombreux styles de jeu mis en place, qui coupent l’habituelle lassitude qu’on connait toujours une fois dans chaque jeu.

Avion type hautvent dans evoland

L’avion qui flotte derrière le bâtiment ne vous dit-il rien ?

Mais l’équipe Shiro Games ne s’est pas seulement inspiré de styles de jeux, mais également de certains jeux très représentatifs du genre. On a alors droit à une cavalcade de références, dont il sera difficile de toutes les repérer tant certaines sont subtiles ! Votre oeil expert de retrogamer ne tardera pourtant pas à repérer la tête de Bowser sur un panneau, les tortues géantes accompagnées par des espèces de petits ennemis brun champiloïdes qui vous attaquent dans un décor rempli de tuyaux verts, la zone raccourci nommée “Mines de la Noria” ou encore le nom des principaux personnages, à savoir Clink, Zaeris et Zephiros…

Oui, Evoland est réellement jubilatoire pour quiconque a un minimum de culture du jeu vidéo et a connu les grandes heures de gloire de nos consoles préférées. Et ça, on aime, on adore chez Retro-Games.fr !

Evoland vers sa propre évolution ?

Evoland se présente donc comme un jeu “nostalgie”, rempli de références à certains titres intemporels, rythmé par un passage constant à travers les époques et les genres. N’oublions pas non plus de dire que les musiques sont bonnes et l’humour est omniprésent, tant qu’on se demande quelle blague nous attend au prochain coffre.

Inventaire dans le jeu evoland

L’inventaire de la partie “Aventure” d’Evoland est bien petit…

Bien sûr, tout n’est pas parfait, et ne peut pas l’être de toutes façons ! Le fait que l’on passe de genre en genre rend totalement inutile le concept de farming et d’évolution du personnage, bien que l’on soit naturellement tenté. Le temps passé dans chaque genre ne permet pas un gameplay poussé et varié, comme ce serait le cas dans un bon vieux J-RPG ou Action RPG d’une durée de vie de plusieurs dizaines d’heures !

Evoland est d’ailleurs plutôt court : sans réelle difficulté pour le joueur chevronné comme pour le Casual, le jeu se terminera en moins de 5 heures, le farming étant réellement inutile et les quelques énigmes assez peu tendues. On reste alors un peu sur notre faim, puisque difficile de mettre en place un scénario et un gameplay accrocheur dans un temps de jeu si court. Il y a bien quelques quêtes annexes, mais plutôt rapidement réalisées ou au contraire rébarbatives, hormis un jeu de cartes assez intéressant même si simple, très inspiré du Triple Triad de Final Fantasy VIII.

premiers visuels evoland 2

Les premiers screens d’Evoland II annoncent du bon, du très bon !

Néanmoins, Evoland reste un véritable coup de coeur et une réussite à mes yeux, tant on ne s’ennuie pas une seconde, on s’amuse à deviner les nombreuses références croisées et à traverser les genres et les époques du jeu vidéo.

Notre “faim” qui persiste à la fin des 5 heures qu’Evoland nous aura tenues devrait être très prochainement effacée : Evoland II est sur le point de montrer le bout de son nez, afin la fin de l’été 2015 semble-t-il. Et le trailer n’annonce que du bon, pour une aventure encore plus complète, variée et pleine de ce qui fait le meilleur du retrogaming !

Trailer d’Evoland

Merci à Shiro Games pour le version presse du jeu. Vous pouvez découvrir tout leur travail sur le site du studio, ainsi que plus d’infos sur les jeux via les sites d’Evoland et d’Evoland II (déjà en pré-commande).

Les meilleurs prix pour Evoland

Sur Steam via G2A : Evoland à – de 3€

Informations Techniques

Éditeur / Développeur : Shiro Games
Date de sortie : avril 2013 (PC)
Nombre de joueur : 1 joueur
Style de jeu : Action, J-RPG, Action RPG…
Durée de vie : De 4 à 5 h env.
Côte au 02/08/2015 : 9,99€ (Steam), version Classic gratuite sur le site de Shiro Games

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (1 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

1 commentaire sur cet article

 
  1. Bravo à Shiro games pour ce premier jeu vintage qui nous rappelle en effet nos bons vieux nitendo. Mais c’est surtout dans la réalisation qu’il faut féliciter l’éditeur qui fait preuve de bonne créativité. Cela change des jeux truffés d’effets 3D qui font mal aux yeux.

    Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par Google Recaptcha.

Lire les articles précédents :
bunnylord de not a hero devient maire
Not A Hero

Not A Hero est un shoot'em all en style retrogaming 8 bits, sorti en 2015, et édité par Devolver, qui...

Fermer