Minit

logo du jeu retro mini avec le heros

Minit – Steam / PS4 / Xbox One

Cela fait quelques années que la scène indépendante se fait plus importante dans le monde vidéoludique. Chaque mois, des dizaines et des dizaines de jeux au look rétro voient le jour et sortent sur les différentes plateformes disponibles. Cette abondance en est presque écœurante. Chez Retro-Games.fr, quand Minit a pointé le bout de son nez, nous étions tout d’abord méfiant.  Un « zelda-like » à l’aspect minimaliste dont le principal axe du Gameplay repose sur des parties de 60 secondes n’a rien de très sexy sur le papier. Pourtant, au fil des secondes qui s’égrènent, Minit opère son charme. Derrière son air simpliste, Minit a de bonnes idées. Ses idées sont-elles suffisantes pour faire du jeu de Dom, JW, Kitty une perle rare de la scène indépendante ? Rien n’est moins sûr.

60 secondes chrono, douche comprise

épée maudite du héros dans le jeu d'aventures minit

Votre malédiction : une épée qui vous fait mourir au bout de 60 secondes !

À la manière des premiers Zelda, le joueur est lancé sans autres formes de procès dans l’aventure. Il n’y pas de hub ou de map pour se repérer dans l’espace. C’est l’aventure ! Après avoir récupéré rapidement une épée maudite dont la malédiction est de vous faire mourir chaque 60 secondes, vous pouvez aller où bon vous semble… ou presque. En effet, certaines parties de l’île seront accessibles après avoir trouvé l’item adéquat comme le café pour pousser de lourds casiers ou les palmes pour nager dans l’océan. Évidemment, pour les trouver, il faudra résoudre des puzzles. Malheureusement, sur ce point, Minit ne propose pas un challenge très poussé. Les puzzles sont simples. Dans la majorité des cas, l’écoute des PNJs aux alentours permettra de comprendre rapidement les gestes à accomplir.

A la grande surprise, les 60 secondes ne sont pas trop frustrantes. Les développeurs ont réussi à créer un monde où une action peut être accomplie en moins de 60 secondes. D’ailleurs, au fur et à mesure de l’avancée dans Minit, le joueur se mettra à optimiser ses déplacements ou même à trouver des raccourcis secrets. De plus, pour éviter de repartir de la zone de départ après chaque mort, vous avez la possibilité de pouvoir déménager dans d’autres zones. Le but est de vous amener à explorer sans ressentir la pression trop importante du temps.

L’Aventure, c’est l’Aventure… Ou pas !

Après une première heure de jeu, un constat s’impose rapidement : l’univers est tristoune. Visuellement, Minit ressemble à un jeu Gameboy sans grande inspiration.  Le design des différents personnages rencontrés n’a rien de transcendant ainsi que des différentes zones visitées. De plus, mis à part le désert sans fin, les zones sont petites. Les joueurs voulant sentir un souffle de liberté sauvage rétro peuvent passer leur chemin. Le dépaysement est quasi nul. Certes, cela fait partie de la contrainte des 60 secondes d’avoir des zones petites mais on se sent un peu à l’étroit dans ce monde.

niveau du cimetière dans le jeu en noir et blanc Minit

Même si on aime ça, les graphisme sont peut-être trop minimalistes…

On pourrait passer sur ces petits défauts si l’écriture des personnages était bonne ou même originale mais rien de tout cela. Ils étirent trois-quatre phrases et c’est tout. Paradoxalement, la petite originalité de Minit repose sur son propos « marxiste ». Sans spoiler, le joueur ouvrira les yeux sur la condition ouvrière du peuple du monde. Dans un monde où les jeux vidéo actuels sont insipides (coucou Far Cry 5 !) et dévoilent des messages uniquement mercantiles, il est important de le souligner quand un jeu fait l’effort d’avoir un propos sur le monde dans lequel nous vivons. Cependant, n’allez pas croire que Minit est « Le Capital » du jeu vidéo. Il n’en a pas la profondeur mais c’est plutôt rafraichissant. On passera sur la partie écologique de certains propos. S’il est toujours bon de faire un rappel sur la protection de nos ressources, le message enchaîne tellement les poncifs qu’il n’en est que vite oublié.

Néanmoins, malgré ces petits problèmes de storytelling, le charme peut opérer par à-coups grâce à la bande-son de Jukio Kallio (Nuclear Throne, Celeste). Elle épouse les différentes zones de la carte à la perfection. Les compositions sont calmes lors d’une arrivée sur une île déserte ou bien entraînante lorsque l’aventure vous appelle.

Plus c’est court, plus c’est bon ?

marchand d'armes et items dans le jeu minit sur XBox one

Les PNJ ne seront guère bavards… heureusement !

À travers sa contrainte des 60 secondes, Minit est un petit jeu qui se grignote. Deux minutes par ci, deux minutes par là. C’est le jeu idéal pour s’amuser rapidement sans y consacrer chaque soir plus d’une heure. Par malheur, même en grignotant Minit avec parcimonie, le jeu est tout simplement très court. Il faut compter sur deux-trois heures pour le finir une première fois. A l’heure où le mot « rentabilité » est élevé en credo, certains joueurs s’offusqueront de devoir payer 10 euros pour deux heures.

Cependant, les développeurs pensent à tout. Le New Game+ est une version ardue avec dès le départ un cœur en moins et une épée cassée. Ce n’est pas révolutionnaire mais cela donne un peu de piment dans un jeu plutôt facile. Enfin, si la majorité des secrets et des puzzles ne sont pas difficiles à résoudre, certains demanderont un peu plus d’attention notamment dans le temple mystérieux du jeu. Il faudra alors une heure ou deux de plus pour boucler entièrement le jeu.

Conclusion :

Au final, Minit est une bonne surprise pour les joueurs qui veulent s’amuser sans frustration et sur le temps court. Ceux qui recherchent un challenge important sur plusieurs heures peuvent tenter l’expérience mais ils seront déçus du manque d’ambition du titre. Pourtant, Minit a les bases solides pour une suite plus aboutie.

Trailer de Minit sur Steam

Les meilleurs prix pour Minit

En version dématérialisée sur SteamAcheter moins cher sur G2A

Informations techniques

Développeurs : JW, Kitty, Jukio et Dom
Éditeurs : Devolver Digital
Date de sortie : 3 avril 2018
Nombre de joueurs : 1 joueur
Style de jeu : Action / Aventure
Durée de vie :  Environ 2 à 3 h
Côte au 02/04/2018 : 10€ sur Steam

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (1 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Antho

Féru d’Histoire et de jeux vidéo depuis ma tendre enfance, j’aime concilier mes deux passions à travers la (re)découverte des titres de notre enfance avec un esprit un brin plus mature. Ardent défenseur de Sega face au “petit artisan” Nintendo, la Megadrive et la Saturn ont bercé ma jeunesse. Oui, “Sega, c’est plus fort que moi”.

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

1 commentaire sur cet article

 
  1. Félicitation pour votre blog orienté jeux anciens ! Jadis, en des temps lointains, je jouais à Pong, un must de technologie à l’époque. On avait l’impression d’avoir la tête ans l’espace. Puis les évolutions technologiques furent phénoménales. Je ne joue plus comme avant, mais j’ai toujours un petit œil pour voir ce qui se passe au niveau des jeux. Les games anciens, sous blister prendra un jour énormément de valeur. Dans tous les cas, merci pour votre site Web que je mets dans mes favoris.

    Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Lire les articles précédents :
thora personnage jouable jeu vidéo jotun
Jøtun

Sorti en 2015, Jotun est un jeu indépendant à l'esthétique travaillé qui immerge le joueur dans l'univers des Vikings et...

Fermer