Fester’s Quest

Boite fester quest NESFester’s Quest – Nintendo NES

Fester’s Quest, sorti en 1990 en Europe (1989 aux USA) et développé par Sunsoft (Journey to Silius, Batman…), est un jeu de type Run & Gun/Aventure tiré de la série des années 1960 The Addams Family. Ce titre fut le précurseur de cette licence, adaptée à chaque titre sur la console Nintendo de l’époque.

Un scénario simple pour une meilleure immersion

famille addams fester's quest NES

Mais qui ose donc troubler le calme morbide de la famille Addams ?

Dans ce jeu, nous retrouvons l’Oncle Fester (en français, Fétide), de la célèbre famille Addams, devant sauver notre chère Terre d’une invasion Extraterrestre en cherchant divers indices à travers les niveaux (oui nous pouvons parler de niveaux car, en ayant battu un Boss, nous ne pouvons retourner en arrière malgré le fait que tout se passe sur la même carte).

Tout cela dans un univers de la sitcom des années 1960. Un scénario simpliste typique du Run and Gun. Certains crieront aux scandale, mais avons-nous besoin d’un scénario tiré par les cheveux (pour certains titres), alors que le but est seulement de prendre plaisir à tirer sur tout ce qui bouge ? Imaginez des dialogues constants dans un shoot’em up

Manette Turbo ou pad NES Advantage conseillées !

Pad arcade NES Advantage

Le pad spécial arcade NES Advantage est un bon choix pour les Run & Gun

En effet, je vous conseille de vous munir d’un de ces accessoires NES pour une meilleure expérience de jeu (sinon ce sera soit le « rage mode », soit une belle douleur au pouce ou bien les deux). Les testeurs que l’on voit dans pas mal de vidéos ou que l’on lit sur la web-presse ne doivent pas connaitre de tels artefacts tant les avis donnés sur ce jeux sont mauvais (voir presque haineux pour certains…) ou mal étayés (se basant sur des souvenirs d’enfance).

Certes, certains points sont quelque peu déconcertant au départ (comme vous aller pouvoir le lire plus loin), mais le rôle du joueur n’est-il pas de s’adapter au jeu et non l’inverse ?

Upgrade et Downgrade à gogo

Évidemment, Fester ne part pas à la guerre la fleur au fusil mais bien armé d’un fusil. Fusil utilisant différents patterns selon son degré d’amélioration (8 au total en utilisant un stade intermédiaire pour chaque amélioration). Au début, le tir sera d’un simple projectile  envoyé de façon rectiligne; ensuite, moyennant le ramassage d’un power-up GUN bleu, les projectiles auront un pattern en vague (auquel demandera une bonne anticipation pour toucher les ennemis). Personnellement, je préfère encore le premier, plus maniable. Le Troisième envoyant des boules en spirales (efficaces contre un ennemi bougeant sans cesse). La dernière étant une série de triangles (des pics, je suppose) avec un pattern sinusoïdal (à mes souhaits) simple d’utilisation.

bonus clé premier niveau festers question nintendo nes

Des bonus peuvent être ramassés un peu partout dans les niveaux

Cependant, attention à ne pas marcher sur les downgrade GUN rouges. Ceux-ci vous ramènent à l’amélioration précédente. Mais parfois, ils peuvent être utiles (comme lorsque vous arrivez sur un bon groupe avec la deuxième amélioration…). Ces fameux GUN rouges ont longtemps été décriés, mais ils apprennent parfaitement à faire attention et à choisir les bonus que l’on obtient. Une immersion supplémentaire dans le jeu en quelque sorte.

Plus tard dans le jeu, Fester fait l’acquisition d’un fouet (qui a dit Castlevania ?) comportant 4 améliorations avec le même système que le fusil, à la différence du WHIP (= fouet) au lieu du GUN. N’étant pas un grand fan du fouet (ce dernier étant assez décevant vis-à-vis de la version des tueurs de vampires), je ne m’étalerai pas sur ce sujet.

Une armurerie simple mais efficace qui mise avant tout sur le gameplay.

Une immersion épileptique…

Voici un des points noirs du jeu. En effet, malgré une belle interprétation graphique pour une console 8 bits comme la NES, une trame de niveau est particulièrement éprouvante pour les yeux. Je parle bien sur de ce fameux passage en vue FPS dans les bâtiments.

couloirs 3D fester's quest NES

Les niveaux dans les couloirs, plutôt monotones…

Chaque changement d’écran est tout simplement saccadé d’écrans noirs, ce qui détériore la perception de l’espace. Imaginez-vous sous ecstasy avec un fond de Trance et vous seriez encore loin du compte. Et cela empire en cherchant à battre votre temps précédent. Mais heureusement les phases en vue FPS sont assez courtes, donc pas de soucis à se faire pour le jeu dans sa totalité.

Concernant les décors abordés, nous sommes dans le simpliste avec un environnement extérieur plutôt cohérent à la réalité avec la présence de bâtiments (les fameux bâtiments…), de routes, de haies, de stands de hot-dog (wtf ?)… Ensuite vient le thème des égouts, grand classique des jeux vidéo (qui a dit Tortues Ninja ?). Et enfin l’intérieur des constructions, dont je n’ai plus envie de parler…

La bande son est typique de la NES : excellent et épuré. Une petite préférence me vient à l’esprit pour le thème du title screen, où l’on retrouve le célèbre thème de la famille.

Les morceaux correspondant bien aux environnements, l’immersion est totale. La magie du son NES, tout simplement. Qui ne se souvient pas de bandes son comme The Journey of Silius, les Double Dragon, les Mario Bros., les Megaman ou même Ninja Gaiden ? Cela fait partie de la culture NES, la Super Nintendo ou même la MegaDrive crachant des sons bien différents.

Fester, seul contre tous ? Pas tout à fait !

Même si effrayants, les boss ne sont pas si redoutables

Même si effrayants, les boss ne sont pas si redoutables

Durant votre quête, Fester (joli jeu de mot) sera épaulé de façon indirecte. Une aide apportée via divers item fournis par la famille durant le jeu. Cela ne sera pas de trop étant donné la densité d’ennemis dans le jeu et la difficulté des boss (si on ne connait pas leurs pattern).

En effet le bestiaire est assez varié et chaque ennemi à ses particularités et ses détracteurs parmi les joueurs. Qui n’a jamais hurlé après les guêpes qui vous ralentissent au point que le temps lui-même ne semble plus avoir de notion ? Les boules roses, par contre, ne posent pas de soucis malgré le fait de voir des testeurs se faire descendre comme des lapins dans leurs vidéos. Je crie au scandale !

Les Boss ne sont pas très difficiles pour des joueurs habitués des shoot em’ up ou des run & gun, mais présentent tout de même une bonne résistance et des attaques mortelles pour le néophyte. Enjoy !

Test réalisé et rédigé par Alexandre M., publié et corrigé par Mathieu.

Les meilleurs prix pour Fester’s Quest sur NES

FESTER S QUEST JEU NINTENDO NES EEC

5,00 EUR (0 Enchères)
Date de fin: dimanche déc.-16-2018 21:05:21 CET
Enchérir | Ajouter à vos Affaires à suivre

Fester’s Quest sur NES Incarnez l'oncle chauve de la famille Addams !!!!!

9,49 EUR
Date de fin: mardi janv.-1-2019 16:20:21 CET
Achat immédiat pour seulement: 9,49 EUR
Achat immédiat | Ajouter à vos Affaires à suivre

MANUAL INSTRUCCIONES FESTER´S QUEST NINTENDO NES FESTERS FESTER`S INSTRUCTION

5,90 EUR
Date de fin: mercredi déc.-26-2018 11:27:52 CET
Achat immédiat pour seulement: 5,90 EUR
Achat immédiat | Ajouter à vos Affaires à suivre

Informations Techniques

Editeur-développeur : SUNSOFT

Date de sortie : Juin 1990

Nombre de joueur : 1 joueur

Style de jeu : Run & Gun/Aventure

Durée de vie : Entre 23 min (Speedrun) et + (environ 50 min pour votre serviteur)

Côte au 11/11/2014 : 7€ en loose ; 15-20€ en boite selon l’état

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (3 vote(s), moyenne: 5,67 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Lire les articles précédents :
Start to Play 2014 : une réussite !

La première édition de la soirée Start to Play, organisée par la Ludus Académie le 8 novembre 2014 dernier, a...

Fermer