Semblance

jaquette du jeu vidéo d'enigmes semblanceSemblance – Steam / Switch

Il nous en manquait, des petits Puzzle Game à jouer, posé dans un canapé un dimanche après-midi, acculé par la chaleur et rendant toute sortie inenvisageable. C’est justement dans ces conditions que nous avons testé Semblance, un petit jeu sans orgueil, édité par Good Shepherd Entertainment (anciennement Gambitious), qui nous fait travailler les méninges tout en, chose rare pour un jeu de réflexion, nous offrant une vraie atmosphère de détente.

Jouer avec une balle sans perdre la boule

Le niveau du crépuscule dans Donkey Kong Returns sur Wii

Certains niveaux de DKC Returns avaient déjà proposé le design en contre-jour

Proposé par l’inconnu (ou très peu alors) studio sud-africain Nyamakop et Good Shepherd / Gambitious (dont on aime bien les jeux, voir les tests de Zombie Night Terror, de RunGunJumpGun ou plus récemment de Milanoir), Semblance nous amène dans un drôle d’univers tout en rondeurs.

Sans le teaser, impossible de savoir où vous atterrissez; je vous conseille donc de le visionner rapidement avant de vous lancer dans l’aventure. Semblance vous débarque dans un monde quasi-monochrome, tout en rondeur et en contre-jour. Le style ne sera pas sans vous rappeler le célèbre Limbo ou quelques niveaux de Donkey Kong Country Returns. Les décors très simples faits d’arbres aux branches rondes, les faisant ressembler à des cactus, offrent une certaine profondeur créée par la gestion de l’opacité de ces derniers et la présence de quelques éléments placés sporadiquement en premier plan. L’ensemble, votre personnage y compris, adoptent différentes teintes de la couleur dominante du niveau. C’est d’une simplicité extrême… mais d’une efficacité indéniable.

personnages semblance et etres sylvains esprit de la foret princesse mononoke miyazaki

Oui, les personnages de Semblance rappelleront des souvenirs aux fans de Miyazaki !

Vous incarnez un… enfin un… peut-être plutôt une… bref, un blob, un truc, une boule. Souple comme du slime, seuls deux yeux brillants vous distinguent d’un végétal; ceci ne sera pas sans vous rappeler les sylvains du génial film “Princesse Mononoke” des studios Ghibli. Le monde sur lequel vous évoluez est vide et assez comparable aux êtres qui le peuplent : rond, épuré, semblable. Quelque-uns de vos concitoyens prennent des formes alternatives, mais le monde de Semblance semble basé sur… la ressemblance. Logique.

L’univers de Semblance est donc particulièrement vide, mais offre de nombreux avantage : fatigue visuelle faible, atmosphère très zen soutenue par une OST de très bonne facture et facilité de concentration sur les éléments importants. Seule ombre au tableau : la similarité extrême des éléments fait que, en cas de plan large, il sera parfois difficile de distinguer votre personnage jouable des éléments du décor !

Façonner le monde à son image

Notre cher petit ami tout rond et tout mou semble donc plutôt mal parti dans la vie : sans pieds, sans jambes et tout petit, il semble néanmoins assez agile. Outre avancer (plutôt rapidement d’ailleurs) et sauter, Blobby (petit nom choupinou que je lui ai donné) est doté d’un intéressant pouvoir : à l’aide d’un “Dash”, il peut modeler les plates-formes de son monde pour lui permettre d’atteindre les zones habituellement inatteignables.

peintures rupestres avec 4 arbres jeu semblance

Seules quelques peintures rupestres vous expliquent le monde des Tous-Mous.

Un don aux aspects de malédiction, puisque c’est Blobby qui est envoyé au charbon contre le mal qui ronge le monde des “Tout-mous” (autre nom choupinou que j’ai donné au peuple de Blobby) : une espèce de cristal qui se répand sur le sol, les arbres et même les habitants, leur ôtant leur côté rond et mou pour une forme bien plus carrée (même les yeux !) et solide !

Votre aventure consistera donc en l’exploration des 4 “Arbres de la Molitude” (finalement c’est trop bien les jeux sans scénario, on peut les modeler comme on veut ! Le thème du jeu est donc partout…) et les purifier de leur “gangrène cristalline” en trouvant les MoliLights (oui, ça aussi c’est inventé…) de chaque mini arbre contenu dans les arbres majeurs. Voilà. Oui, le scénario, faut vraiment le deviner.

Plates-formes, rondes-formes, même combat

premier niveau puzzle game sur steam semblance

Blobby pourra remodeler son monde à sa guise

Vous partez donc à l’attaque de la gangrène cristalline armé de votre drôle de pouvoir. Quelques dessins rupestres vous expliquent un peu l’organisation du monde des Tout-mous et vous vous jetez dans le premier Arbre de la Molitude. Chacun de ces arbres colore le monde environnant de sa propre teinte; mais les cristaux semblent également se comporter différemment dans chacun des Arbres.

Ces variations viennent réellement relever le gameplay qui risquait de devenir (très) vite lassant. Chaque grand arbre possède environ 6 arbres mineurs qui eux-même possèdent entre 3 et 6 MoliLights à récupérer; pour chacune, il vous faudra résoudre une énigme / puzzle. Rapidement, vous faites le calcul dans votre tête : c’est un peu plus d’une centaine d’énigmes qu’il vous faudra résoudre pour arriver au bout de l’aventure Semblance… mais les premiers signes de lassitude arrivent déjà avant la fin du premier grand arbre.

cristaux roses changement de forme semblance

Certains cristaux, loin de vous stopper, vous aideront à progresser

Heureusement, le pouvoir de modelage des plates-formes de Blobby prend différentes formes dans chaque grand arbre, relativement aux capacité des cristaux présents, et la chasse aux MoliLights en devient bien plus intéressante ! Si les cristaux ne servent guère qu’à vous barrer la route ou fondre vos petites fesses molles si vous avez le malheur de les toucher, en en faisant ainsi de simples obstacles, ils auront d’autres effets par la suite : neutraliser votre Dash, empêcher certaines plates-formes d’être modelées ou encore permettre à Blobby de changer sa propre forme !

Les puzzles s’enchaînent et ne se ressemblent donc pas (ou très) peu et les développeurs ont été assez inspiré, avec une difficulté maîtrisée pour chaque énigme dont la résolution ne devrait pas vous prendre plus de quelques minutes. Du moins, lorsque les concepteurs ne sont pas rentrés dans les travers de la plate-forme…

Un Blob, ça trompe énormément

Le problème avec la nouvelle vague de jeux Néo-Rétro, c’est que les jeux en Néo 2D incitent bien souvent les développeurs à intégrer des phases de plate-forme… là où il n’ont rien à y faire. Oui, Semblance a comme mécanique principale de son gameplay la possibilité de modeler les plates-formes afin d’arriver à nos fins. Oui, Blobby n’est doté que de peu de mouvements tels que le saut ou le dash. Mais tout cela n’en fait pas un jeu de plates-formes et c’est le principal point faible du jeu.

zone arbre vert avec cristaux verts semblance sur switch

Certaines zones vous demanderont plus d’adresse que de réflexion… malheureusement

Car du coup, lorsque votre cerveau a fait le plus gros du travail après avoir percé l’énigme vous permettant d’atteindre le prochain MoliLight, ce sont vos doigts qui doivent prendre le relais. Mais là, ce n’est pas toujours franchement réussi…

Blobby n’est pas difficile à manier, mais certains puzzles vous demandent rapidité d’exécution et les mouvements de notre ami rond ne sont pas toujours très précis ni logiques ! Pire encore, dans sa forme “aplatie”, disponible dans le 3e arbre majeur, Blobby voit sa vitesse de mouvements hautement augmentée, et il est parfois très difficile d’évoluer avec précision, dans des zones qui en nécessitent parfois fortement ! Ceci entraîne des échecs bien frustrants, malgré la satisfaction d’avoir vaincu le puzzle

Semblance ou le Puzzle Game pas énervant

Malgré ces petits détails qui viennent ternir la qualité du jeu, Semblance est un (petit) Puzzle Game bien agréable à jouer.

La difficulté des énigmes est bien dosée et permet de faire travailler ses méninges sans non plus être bloqué dans la même zone durant de longues minutes qui pourraient créer une véritable lassitude. Malgré le gameplay simple et la ligne directrice assez redondante, on ne s’ennuie pas sur les 4 / 5 heures durant lesquelles Semblance vous tiendra en haleine.

moustiques de cristal dans le jeu semblance

Quelques points restent trop obscurs, comme ces mystérieux moustiques

L’univers, bien qu’épuré au maximum, est enchanteur et le jeu des ombres, des couleurs pastels et l’OST très travaillée vous offrent une atmosphère propice à la concentration et à la détente. On regrettera les quelques passages où il vous est demandé de faire travailler vos pouces plus que vos méninges (je suis pourtant un grand fan des jeux de plates-formes !) ainsi que l’absence trop flagrante d’informations (commandes, fonctions disponibles dans un nouveau niveau ou même sur le scénario), vide probablement instauré pour appuyer le côté épuré du soft, mais tout de même trop poussé. On passe ainsi à côté de certains défis secondaires, notamment par rapport aux 3 totems cachés dans chaque Arbre majeur ou encore des moustiques de cristal à abattre, qui, en l’absence d’explications, n’intéressent que peu le joueur.

Reste que, compte tenu du tarif extrêmement bas du jeu, lancé à seulement 10€ à sa sortie, Semblance est un petit Puzzle Game très correct, divertissant et adressé à toutes les générations, idéal pour s’occuper un dimanche après-midi caniculaire de cet été 2018 !

Teaser de Semblance

Les meilleurs prix pour Semblance

À moins de 4€ sur Steam en achetant via G2A : Semblance sur G2A

Informations techniques

Développeurs : Nyamakop
Éditeurs :
Good Shepherd Entertainment

Date de sortie : 24 juillet 2018
Nombre de joueurs : 1 joueur
Style de jeu : Puzzle Game
Durée de vie :  4 à 5h environ (quête principale)
Côte au 02/08/2018 : 9,99€ sur Steam

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (2 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Lire les articles précédents :
emission retrospexion sur mega man x legacy collection
Retro-Spexion : Mega Man X Legacy Collection

Sorti en jullet 2018, la compilation Mega Man X Legacy Collection propose les 8 opus des jeux Mega Man X...

Fermer