Loop Hero

par Mathieu

logo du jeu loop hero de devolverLoop Hero – PC Steam

S’il y a bien une chose que Devolver sait faire (hormis de bons jeux), c’est de peaufiner leur comm’ aux petits oignons pour attiser la curiosité. Avec son Loop Hero, premier gros jeu de l’éditeur pour 2021 (en binôme avec Olija), Devolver avait su tourner les regards sur son énigmatique crossover.

On vous en avait parlé mi-décembre, Devolver avait une nouvelle fois secoué le petit monde du jeu vidéo indé avec sa traditionnelle cérémonie du “Devolver Game of the Year”, présenté par sa fictive CEO, la charismatique Nina Struthers. Le lauréat : Loop Hero, un très énigmatique jeu bien néo-rétro comme on les aime, dont un trailer n’avait pas permis de totalement comprendre les rouages du nouveau soft. Dans ce cas précis, le seul moyen de comprendre est de mettre les mains dans le cambouis… ce que nous avons bien évidemment fait. On sait se mouiller chez Retro-Games.fr quand il faut.

La routourne va tourner, comme le disait Francky

Le scénario de Loop Hero n’est pas de ceux qui transcendent la grande Histoire du jeu vidéo, mais on ne s’y attendait pas non plus pour être honnêtes. Dans un monde où tout semblait bien tourner (ce que je doute compte tenu de la diversité des sales bestioles qui le peuple), un vilain mage liche décida, un beau jour ensoleillé, de mettre sa baguette magique dans l’engrenage de l’horloge.

introduction de loop hero de four quartersSon méfait : sa magie noire fait peu-à-peu tout disparaître, mais non pas par la destruction, mais plutôt par l’oubli. En piégeant l’ensemble du monde dans une boucle temporelle de désespoir sans fin, où chaque début semble comporter moins de matière matérielle ou immatérielle que la fin de boucle qui l’a précédé, vivants et inanimés sombrent tous dans le néant complet. Mais un héros, qui semble pouvoir conserver quelques éléments de boucle en boucle, décide de s’opposer à la liche dans un combat (presque) perdu d’avance.

S’il reste très flou et pas forcément captivant, le scénario de Loop Hero a au moins l’avantage d’introniser le concept qui façonnera le gameplay : les boucles temporelles, qui constitueront le socle de tous vos soucis.

La boucle est bouclée… ou presque

Vous l’aurez compris, la thématique de la boucle constitue la base du scénario, du gameplay et des engrenages de Loop Hero. Le mode principal, “Excursion”, vous placera sur un chemin à la forme aléatoire mais toujours sans fin puisque formant une boucle. Le héros (vous) arpentera ce chemin tout seul, allant sans fin s’échouer sur les obstacles qui se dresseront face à lui.

première mission du jeu loop hero sur steam

Au début, le néant…

Le début de chaque expédition de Loop Hero est bien simple : vous n’y verrez que le héros (en blanc), le chemin et quelques boules de slime qui constituent les ennemis de base. Si le héros avance tout seul, vous aurez la possibilité de le mettre en “pause” pour effectuer vos réglages divers et multiples. Si vous trouver qu’il n’avance pas assez vite, un bouton “X2” est disponible pour lui indiquer que vous n’avez pas que ça à faire, de le regarder tourner en rond.

Lorsqu’il rencontre un (ou plusieurs) ennemi(s), une petite fenêtre s’ouvre et vous découvrez une présentation digne des premiers J-RPG : votre héros à gauche, les ennemis à droite et ça se cogne en rythme, selon le bon vieux principe du tour-par-tour. Seulement ici, pas non plus de besoin d’intervention : le Loop Hero décidera tout seul de qui frapper et quand frapper. Cet “automatisme” pourra paraître frustrant pour bon nombre d’afficionados du RPG, mais vous comprendrez bien vite que ces fenêtres sont plus là pour illustrer que pour donner de la matière au jeu de Devolver.

A chaque victoire, du loot : de l’équipement, mais également des “tuiles” représentant un lieu (prairie, montagne, manoir de vampire, forêt hantée…) qui constitueront la matière de base des mécanismes du jeu. En plaçant ces tuiles sur la carte, vous rendrez votre boucle plus “pleine”, ce qui aura comme effet de rendre plus facile votre périple… mais également plus hostile.

Avancer sans tomber sur une tuile

ennemi vampire dans le jeu vidéo loop hero de devolver

Les écrans de combat sont épurés au possible

Le pouvoir principal du Loop Hero ? La mémoire. Grâce à ses souvenirs et ceux glanés ci et là, le héros sera capable de “recréer” un lieu, à la barbe de la liche qui s’affaire à tout projeter dans le néant. Pour vous aider à cette tâche, des tuiles obtenues en récompense de combats remportés ou de trésor trouvés constitueront le ciment de votre réfection.

Chaque lieu contenu dans une tuile a ses propres attributs, avantages… et désavantages, que vous découvrirez au fur et à mesure de l’avancée. Si certaines se placent directement sur le chemin emprunté par le Loop Hero, d’autres se placent de manière adjacente au chemin et certaines seront carrément à placer “en décor”. Mais attention, il ne s’agit évidemment pas de placer ces tuiles n’importe où et n’importe comment, voir même de toutes les placer. Car chaque tuile installée pourra être lourde de conséquences

Je définis personnellement 3 groupes de tuiles :

  • Les invocatrices de monstres : génèrent un ou plusieurs monstres sur une case adjacente de manière régulière
  • Les tuiles à effet de terrain : modifient ou agissent sur les tuiles dans leur champ d’action
  • Les tuiles à effet sur le héros : vont offrir au Loop Hero un ou plusieurs avantages… et inconvénients
batiment phare de loop hero sur steam

Attention à chaque tuile posée, cela peut changer toute votre expédition…

Chaque tuile aura donc son effet direct et son effet pernicieux. Si les effets “généraux” sont indiqués sur chaque tuile, d‘autres effets (souvent TRES gênants) pourront apparaître par la suite. Par exemple, les tuiles “Montagne” et “Rocher” ajoutent quelques HP au maximum de votre jauge de vie. Que du bonheur me direz-vous ! Oui, sauf que… Si vous créez un bloc de 3×3 tuiles, ces dernières fusionnent pour former une montagne géante, générant quelques objets supplémentaires au passage mais générant également un nid de harpies, lesquelles viendront s’ajouter aux bestioles déjà présentes sur le Loop à rythme régulier. Pire encore : chaque dizaine de tuiles “Roche” ou “Montagne” posées génèrera également la création d’un camp de Gobelins, ennemis assez coriaces et surtout très envahissants, à raison de 4 gobelins générés par camp et par Loop complété !

Les tuiles sont donc, malgré leur fonctions pernicieuses et dangereuses, nécessaires pour faire évoluer votre héros. Toute la difficulté consistera dans le dosage et le placement desdites tuiles pour que votre expédition soit une réussite !

Atteindre le boss… et le vaincre, surtout !

Chacune de vos expéditions peut avoir 2 buts :

  • Farmer des éléments de construction pour votre camp de base, qui vous permettra de rendre la prochaine expédition plus efficace en apportant des éléments d’amélioration
  • Aller jusqu’au boss dans l’espoir de le vaincre
écran de récupération du loot dans le jeu loop hero sur steam

Si vous quittez le Loop, vous pourrez repartir avec 60% du butin.

Si vous décidez de partir farmer des objets, vous aurez la possibilité de quitter votre expédition à tout moment pour avoir la chance de conserver le maximum de loots. Si vous décidez de quitter le Loop, vous garderez 60% de votre butin… Cela peut paraître peu, mais ce sera toujours plus que les 30% seulement si vous laissez votre peau sur le champ de bataille.

Mais le Graal est évidemment d’amener votre Loop Hero jusqu’au boss, qui apparaîtra une fois sa barre de chargement complète, chose qui se réalisera une fois que vous aurez construit assez de bâtiments et châtié assez de bestioles. Si vous réussissez, vous repartirez avec 100% de votre butin !

Observons maintenant les éléments disponibles lors de l’expédition :

mode expedition du jeu loop hero de devolver sur steam

 

 

  1. La barre de journée : même si l’expédition de Loop Hero se base sur le principe de la boucle, un tour complet n’équivaut pas à une journée. Généralement, le jour passe plus vite et chaque début de journée apporte son lot de bonnes et mauvaises nouvelles : petit gain de vie mais également spawn de monstres sur votre chemin…
  2. La barre de boss : une fois celle-ci remplie, le boss apparaît en lieu et place de votre feu de camp. Vous devrez donc l’affronter avec les armes et PV disponibles sur ce tour de loop…
  3. La vitesse de progression : juste un choix de confort, si vous souhaitez que la vitesse de déroulement se double.
  4. Le mode en cours : le mode “Aventure” verra votre personnage avancer normalement sur la boucle tandis que le mode “Planning” stoppera l’avancée du Loop Hero et vous permettra de vous adonner à la partie gestion : équipement, placement de tuiles… Evidemment, la gestion est également possible en mode aventure !
  5. Vos objets de construction gagnés : au fur et à mesure de votre expédition, vous récupérerez des objets qui serviront à la construction de votre camp de base. La collection d’objets simples viendra générer l’apparition objets plus rares. Ces derniers risquent néanmoins de disparaître si vous ne vous retirez pas du Loop avant d’y succomber…
  6. Le niveau des ennemis : à chaque boucle terminée, les ennemis deviendront plus forts et plus résistants. Veillez donc à vous équiper dès que possible avec votre nouveau matériel…
  7. Votre équipement : selon la classe de votre personnage, vous aurez la possibilité d’équiper différents objets; attention néanmoins, lors d’un remplacement de matériel, l’ancien est tout bonnement supprimé.
  8. Vos PV et XP : besoin d’explications ?
  9. L’inventaire disponible : un total de 12 emplacement peuvent accueillir votre loot de matériel. Si les 12 emplacements sont pleins, les plus anciens objets disparaîtront au bénéfice des nouvelles découvertes… lesquelles seront plus intéressantes que si votre inventaire était vide. Vient alors le choix cornélien d’équiper immédiatement les nouveaux objets ou de farmer pour obtenir de petites pépites…
  10. Les stats actuelles de votre Loop Hero
  11. Le bouton de retrait : vous permet à tout moment de quitter le Loop et de revenir au camp de base avec 60% de votre butin
  12. L’inventaire de vos tuiles : tout comme l’équipement et les objets de construction, les tuiles apparaissent aléatoirement lors d’évènements (monstre abattu, challenges réussis…). Et de la même manière, si votre inventaire est plein, les nouvelles tuiles viendront remplacer les anciennes.
  13. Les capacités spéciales (plus tard dans le jeu) : à chaque fois que votre barre d’XP sera pleine, vous pourrez équiper un nouveau pouvoir parmi une sélection aléatoire de 3 capacités. Ces pouvoirs ne seront évidemment actifs que pendant cette expédition.

Avec tout cela, à vous d’avancer au mieux pour que chaque expédition soit plus efficace que la précédente, même si la dimension aléatoire a aussi son impact (parfois beaucoup !). Mais globalement, ce seront vos choix qui décideront de votre avancée…

Tirer le Loop en longueur

Devolver n’a pas menti : Loop Hero est vraiment un jeu novateur par son aspect hybride et ses (très) bonnes idées. A la différence d’un Rogue Like classique, le jeu de Four Quarters intègre des éléments de RPG et même de jeu de gestion, qui rendent le soft plus varié (même si certains nouveaux Rogue Like s’en tirent très bien… coucou Binding of Isaac !). Seulement, même si on se prend facilement au jeu, Loop Hero a tout de même tendance à tirer en longueur.

menu cnstruction build du jeu retro loop hero

Développer votre cap de base rendra votre future expédition plus efficace !

Chaque expédition vous prendra en moyenne une bonne demi-heure de jeu (voir plus). Si vous la jouez “safe” en vous retirant régulièrement pour conserver un maximum d’objets de construction, vous devriez voir le rythme s’accélérer mais… la tentation est là de vous opposer au boss de fin. Car la dimension aléatoire joue terriblement et vous fera souvent miroiter une victoire… qui n’arrivera pas. En effet, le boss étant déjà très fort, vous dépendez de nombreux facteurs variables selon le hasard : équipement disponible, capacités spéciales ou même certains évènements totalement inattendus qui surviennent alors que vous ne l’aurez même pas imaginé…

Avec une bonne dimension “passive” du gameplay empruntée aux jeux de gestion, Loop Hero permet de passer le temps sans s’en rendre compte. Le Game Design mêlant graphismes époque Atari 2600 et dessin, ainsi que la musique Chiptune variée et bien réalisée aident à captiver le joueur. On sera un peu déçu que le choix de la langue ne fonctionne pas, puisque la sélection du drapeau français n’a jamais eu aucun effet sur les textes… Mais ça entraîne à la langue de Shakespeare.

En clair, Loop Hero vous occupera très certainement de nombreuses heures. Je ne suis peut-être pas doué, mais il m’a fallu environ 10 heures de jeu pour vaincre le premier boss… Ce qui peut générer un peu de frustration et de lassitude dans l’enchaînement des expéditions. Nous conseillons donc Loop Hero aux gamers passionnés par le système des Rogue Like souhaitant découvrir un nouveau concept de jeu, et pas lassés par la répétition. Parce que même si le pari pris par Four Quarters et Devolver était celui d’un jeu avec “aucune partie comme une autre”, on doit avouer que la boucle se mord un peu la queue par moments…

Merci à Four Quarters et Devolver Digital pour la version preview de Loop Hero.

Informations techniques

Éditeur : Devolver Digital
Développeur : Four Quarters
Date de sortie : 2021
Nombre de joueurs : 1 joueur
Style de jeu : Rogue-like / RPG / Gestion
Durée de vie : Longue, très longue ! Probablement plusieurs dizaines d’heures pour le scenario principal
Côte au 01/02/2021 : encore inconnu (Steam)

Articles sur le même sujet

Publier un commentaire

Ce blog utilise des cookies, parce que c'est vachement bon ! Si tu n'aimes pas, tu n'es pas forcé d'accepter... Miam ! Mentions légales