Aladdin

Pochette du jeu Aladdin sur Super NintendoAladdin – Super Nintendo

Aladdin est un jeu de plates-formes développé par Capcom sorti au cours de la fin d’année 1993. Le film, sorti un an auparavant, donnera naissance à de nombreuses adaptations en jeux vidéo, sur Super Nintendo, NES, Mega Drive, Game Boy…

Pas de violence Aladdin, c’est les vacances !

Il est rare de croiser des licences qui ne donnèrent pas naissance à un jeu distribué sur Super Nintendo et NES ainsi que sur sa concurrente directe, la Mega Drive. On pourrait penser par exemple au Roi Lion, dont le même jeu est sorti sur les consoles de salon de Sega et de Nintendo, même si de qualité différente.

Ici, Capcom nous offre une adaptation en Gandhi-style : Aladdin est un bon gars, pas de violence pour lui ! L’adaptation sur MegaDrive le dotera par contre d’un sabre bien aiguisé… Attention donc à ne pas se méprendre par la jaquette SNES qui arbore notre héros armé d’une lame à faire pâlir Rambo…

Ici, de la plate-forme, de la plate-forme et encore de la plateforme. Amis retro-gamers aux doigts aussi délicats que des fers à repasser, vous aurez quelques fois du mal… Mais pas forcément moins de plaisir ! 🙂

Le scénario d’Aladdin

Il est peut-être idiot de rappeler l’histoire d’un classique de chez Disney (ainsi que des Mille et Une Nuits, soit-dit en passant), mais ce n’est peut-être pas sans utilité…

Aladdin est un jeune orphelin des rues d’Agrabah, capitale du califat. Sans le sou, il vole pour se nourrir; c’est en cherchant à commettre un nouveau larcin qu’il sauve une jeune femme d’un violent marchand… Et puis, zarma charmante, la demoiselle ! Seulement, il s’agit de la princesse, et le pauvre Aladdin est emmené au cachot, où un curieux vieillard lui propose de l’accompagner dans une grotte aux mille merveilles. Là où se trouve une lampe, qui pourrait bien changer toute son existence, et lui permettre de conquérir la princesse…

Le niveau de la pyramide dans Aladdin sur Super Nintendo

“Euh… Aladdin, tu fous quoi chez Khéops là ?”

Cette histoire, tous la connaissent ! Mais apparemment pas les développeurs de chez Capcom. Si vous débutez bien l’aventure dans les rues d’Agrabah, puis dans la caverne, vous vous retrouvez soudainement… dans la lampe du génie, puis dans une pyramide égyptienne…! La trame du jeu ne suit pas celle du film, et des niveaux auxquels on pourrait s’attendre (palais, montagne enneigée…) sont absents du jeu. Néanmoins, les décors ayant un lien avec la trame du film sont dynamiques, ressemblants et colorés; non, Capcom n’a pas non plus bâclé !

Des détails qui rendent le scénario du jeu relativement curieux, et marquent une distance certaine entre le jeu vidéo et le film. Mais détails, détails ! Passons au cœur du jeu.

Précision et patience, messieurs dames !

Je le répète, Aladdin est un jeu de plates-formes, pas un beat’em all, bande de sauvages ! Bien sûr, il y a bien des ennemis, mais ceux-ci ne vous causeront finalement pas tellement de tort, servant plus d’obstacles que de menaces.

Aladdin saute sur un ennemi pour l'éliminer dans le jeu Super Nintendo

C’est qui le vaurien maintenant ?

Parlons-en tout de même de ces ennemis. Peu variés, ils sont peu réactifs et particulièrement robotisés… (oui oui je sais, c’est une console 16 bits!). Pour les éliminer, deux solutions : leur sauter sur la figure ou… leur lancer des pommes. Ben oui, je vous l’avais dit qu’Aladdin était un non-violent.

Les pommes vous permettrons d’éliminer les plus petits adversaires (chauves-souris, pots volants…), mais ne feront qu’étourdir les plus gros. Ne comptez donc pas massacrer un garde du calife à coups de pommes, vous seriez vite à cours de pommier… Ça sera saut “right in the face” obligatoire !

Le reste du temps, ça sera de la plate-forme… et pas des moindres. Même si Aladdin se montre précis, il lui arrive de glisser un peu, sa distance de saut n’est pas énorme, et certains points du décors comme les poteaux doivent être pris minutieusement. Attendez-vous donc à terminer plus d’une fois dans le fossé. Mais vous êtes de bons gamers, donc pas d’inquiétudes pour vous 😉

Stage spécial d'Aladdin sur Super NES à dos de tapis

“Tu vois Abu, j’aurai dû vérifier la friteuse…”

Les quelques rares boss ne sont pas très ardus à battre, par contre les scènes de plate-formes sont parfois entre-coupés de stages spéciaux, dont celui où il faut sortir de la caverne à dos de tapis, suivi de (très) près par une vague de lave. C’est chaud la lave, et vous imaginez bien que le moindre obstacle vous fera recommencer le stage du début. Soufflez, buvez une gorgée de whisky pour vous tranquilliser les nerfs, et ça sera du gâteau.

La quête aux objets !

Le monde d’Aladdin regorge évidemment d’objets de toutes sortes dont items de santé (pain et poulet rôti) ou vie en plus pour les plus habituels.

Aladdin saute pour attraper un rubis rouge sur Super Nintendo

Les joyaux rouges peuvent être parfois facile à récupérer…parfois !

Néanmoins, ceux que vous croiserez le plus seront des joyaux de deux couleurs : verts, les plus abondants, et rouges, les plus ardus à avoir ! Les verts se collectionnent au nombre de cent. Une fois les cents acquis… eh ben non, ce n’est pas une vie en plus dont vous serez gratifiés, mais d’un cœur supplémentaire dans votre barre de santé. Choix original.

Les rouges ne vous serviront qu’à finir le jeu à 100%, en collectant tous ceux présents dans chaque niveau. Et croyez moi, ce n’est pas une mince affaire.

Les pommes à lancer sont également à collecter, la plupart étant contenues dans des jarres. Une pomme ramassée équivaut à dix pommes à lancer, autant dire que vous devriez en avoir assez ! Enfin, deux items importants sont à repérer : le scarabée d’or et le morceau de linge. Le premier est difficile à atteindre, et ne volera que quelques secondes au dessus de vous avant de disparaître si vous ne l’avez pas récupéré! Alors rien ne sert de rester sur place et sauter comme un désespéré, il faut avancer et trouver un point en hauteur, ou du moins de quoi se propulser. Une fois le précieux sésame récupéré, vous aurez droit à la loterie du Génie en fin de niveau, où vous pourrez gagner au pire une vie, au mieux un retry.

utilisation objet drap dans le jeu vidéo aladdin sur super nintendo snes

Le drap sera très utile pour les longs sauts à Agrabah.

Le drap n’est pas également pas à oublier ! C’est un item facile à trouver, sauf à Agrabah où il faut crapahuter un minimum. Celui-ci ressemble à un petit parchemin, et dès son acquisition, ne vous quittera plus de la partie, sauf en cas d’utilisation d’un retry. Ce petit objet, qui vous servira à planer en utilisant la gâchette droite (R1), vous sera très utile dans les cas où la précision est indispensable. Et vous sauvera probablement plusieurs fois de la mort si vous n’avez pas eu la main heureuse ou mal négocié votre saut.

Beaucoup de vies… mais qui s’envolent vite !

Vous débutez tout de même l’aventure avec trois vies et trois Retry, pour un total de douze vies donc ! A cela ajouter les vies que vous trouverez en chemin, ou que vous pourrez gagner grâce à la loterie du Génie… pas, a priori, de quoi s’inquiéter pour les vies. Et pourtant ! Les vies s’évaporent vite, voir très vite, notamment dans les niveaux comme la lampe du génie, où la précision de vos geste influeront vite sur votre stock de vies, voir de Retry. Soyez donc économes en vies, et ne tentez pas le diable avec des prouesses techniques dignes d’un artiste de cirque ! Vous pourriez le regretter.

Le monde de la lampe du génie dans le jeu Aladdin sur Super Nes

Le monde de la lampe du génie, là où beaucoup peuvent perdre gros…

Surtout que pour chaque retry utilisé, vous perdez tous vos joyaux verts, votre réserve de pommes redescend à 10, et il ne vous reste plus qu’à retrouver l’indispensable morceau de tissu qui vous sert de parachute. Dur.

Perdre des vies aura tout de même un avantage : allonger la durée de vie du jeu. Parce que c’est bien court tout ça ! Les meilleurs d’entre vous termineront en moins de 2 heures… Plus si vous vous lancez dans la quête folle de récupérer tous les joyaux rouges, qui sera récompensée par une fin différente. Bon allez, c’est parti pour un speed run les enfants…

Les meilleures enchères pour Aladdin sur Super Nintendo

Aladdin snes en loose version allemande

5,00 EUR (0 Enchères)
Date de fin: mardi juin-18-2019 23:01:33 CEST
Enchérir | Ajouter à vos Affaires à suivre

Informations techniques

Editeur – développeur : Capcom
Date de sortie : Novembre 1993
Nombre de joueurs : 1 joueur
Style de jeu : Plates-formes
Durée du vie : Entre 2h et 5h pour l’aventure principale
Cote au 8/8/2011 : 6€ en loose, 15-20€ en complet (selon état)

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (1 vote(s), moyenne: 9,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

1 commentaire sur cet article

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par Google Recaptcha.

Lire les articles précédents :
Yoshi avec Mario bébé sur son dos
Yoshi’s Island

Yoshi's Island est un jeu de plateformes sorti en 1995 sur Super Nintendo (SNES), au gameplay et aux graphismes très...

Fermer