Wonder Boy : The Dragon’s Trap – Version Mobile

logo du jeu video mobile wonderboy dragon's trap

Wonder Boy : The Dragon’s Trap – Version iOS / Android

C’était un des remakes HD très attendus chez les retrogamers : Wonder Boy : The Dragon’s Trap, inspiré de l’excellent Wonder Boy III sorti en 1989 sur Master System, a démontré toute l’étendue de la qualité d’un gameplay rétro remis au goût du jour. Après un succès indéniable de la version HD, sortie sur Steam et consoles Next Gen en avril 2017, DotEmu (qui s’était déjà chargé du portage Next Gen de l’indémodable Windjammers) a adapté son jeu aux supports mobiles. Mais est-ce aussi jouable ?

La vague de nostalgie retrogaming a décidément du bon. Après l’explosion des jeux indé néo-rétro, des portages de jeux rétro en version dématérialisée sur consoles Next Gen, les éditeurs se sont mis à proposer de véritables remakes complètement retravaillés comme ce fut le cas pour les trilogies Crash Bandicoot NSane Trilogy, Spyro Reignited Trilogy ou encore Toki Remake. Puis c’est venu aux fans des licences Sega d’être servis avec le remake d’une des meilleures série de la marque au hérisson bleu : Wonder Boy.

Du coq à l’âne, du dragon à la souris

Il est un peu tard pour vous faire un test complet de ce remake de Wonder Boy III et le but de cet article est surtout de parler de la légitimité du portage sur support mobile. Mais difficile de parler de The Dragon’s Trap sans faire un petit tour sur son gameplay et surtout sur la qualité indéniable du remake.

Le 3e épisode de Wonder Boy, le garçon-chevalier chasseur invétéré de dragons, le met en scène d’une façon bien originale qui n’a pu qu’influencer DotEmu dans son choix de l’opus à proposer en remake. Le courageux Wonder Boy commence sa 3e aventure aux portes du donjon d’un des furieux dragons qu’il pourchasse : le Meka-Dragon. Après une bataille acharnée (ou pas selon votre niveau !), vous courez après le flot de pièces qui se déverse en récompense… sans faire attention à cette mystérieuse flamme bleue qui se précipite sur vous. Vous venez d’être atteint pas la malédiction du dragon : adieu votre forme humaine ! Vous devez maintenant partir à la recherche d’un artefact magique qui vous rendra forme humaine, mais pas sans péripéties…

personnage souris mouse man dans wonder boy the dragon trap

Mouse-Man souffrira d’une allonge à s’arracher les cheveux…

Le cœur de l’aventure de The Dragon’s Trap consiste donc dans les 6 formes que pourra prendre le courageux Wonder Boy (ici également sélectionnable sous l’identité “Wonder Girl” !), chacun ayant ses forces, ses faiblesses et ses capacités. Par exemple, la première transformation, un dragon bipède sans ailes, a l’avantage de lancer des boules de feu, vous conférant un avantage en combat à distance, mais également survivre en cas d’immersion dans la lave, capacité indispensable dans le niveau du Canyon. Par contre, c’est le seul personnage qui ne pourra porter d’équipement ni de bouclier, et ses stats en seront donc grandement diminuées.

personnage poisson piranha man wonder boy III

Impossible d’atteindre les parties hautes marines sans Piranha-Man !

La forme Souris pourra marcher sur les murs à damier, le piranha pourra nager, l’aigle voler, etc… Si les formes s’enchaînent dans un ordre précis, avec une nouvelle forme acquise après chaque dragon-boss vaincu, il vous sera nécessaire de “switcher” entre chaque forme selon la zone à explorer. À savoir également que chaque équipement n’offre pas les mêmes gains pour toutes les formes, et il ne sera donc pas inutile d’aller refaire le tour de votre équipement à chaque changement d’identité.

Tiraillé entre le retro et le néo

introduction du jeu The dragon's trap wonderboy

Disons-le simplement : c’est superbe, même sur petit écran !

Là où les gars de DotEmu ont très bien réussi leur coup avec le remake, c’est qu’ils n’obligent aucun retrogamer à se farcir le nouveau design. Soyons d’ailleurs totalement honnêtes avec nous-même : à aucun moment on ne regrette les anciens graphismes de Wonder Boy III tant le travail réalisé par les graphistes sur ce remake est bluffant ! Le style dessiné est juste parfait et idéal pour ce genre de softs et son ambiance bon-enfant. Tout a été revu, retravaillé et amélioré : le design du héros et ses multiples facettes, les boss, les ennemis, le level design… Vraiment, on est en face d’un vrai remake au sens propre du terme et qui a été aussi bien soigné que s’il était un jeu inédit.

comparaison wonder boy 3 retro et remake

Passer d’un design rétro ou remake sera instantané !

Le véritable petit plus, c’est que vous pouvez à tout moment passer d’un design à un autre. Allez dans les paramètres et sélectionnez vos données d’affichage : jouez sur la version remake ou la version rétro en transformant instantanément le game design, revenez aux musiques 8 bits, réactivez les bruitages rétro, et tout cela indépendamment les uns des autres ! Du coup, vous pouvez très bien profiter de The Dragon’s Trap remake avec les musiques et sonorités rétros.

Mais soyons honnêtes : à aucun moment on a préféré revenir à la version rétro tant ce remake de Wonder Boy 3 a été peaufiné, et cela même pour un écran 6 pouces ! Mais le graphisme, c’est un point… le gameplay en est un autre.

Grand jeu ne rime pas avec petit écran

Bon nombre de jeux actuels peuvent parfaitement coller avec une utilisation mobile; on citera par exemple les excellents Binding of Isaac ou Hotline Miami, dont les sorties sur Nintendo Switch étaient des évidences absolues. Wonder Boy : The Dragon’s Trap entre dans cette catégorie, mais attention à la manière…

On a testé le soft de DotEmu sur un Asus Zenfone 5Z, une belle bête de course en somme. Evidemment, aucun lag à déplorer : la config de l’ancien flagship d’Asus fait admirablement bien tourner Wonder Boy, mais qu’en est-il pour des configs plus “light” ? A noter également que le jeu pèse plutôt lourd : 820 Mo, même si au vu des mémoires des smartphones modernes, cela n’est qu’un détail.

boss meka dragon premier boss wonder boy android

Ici, vos pouces cacheront le héros comme le boss !

Mais là où nous avons été plutôt déçus, c’est sur les contrôles. Et évidemment, pour contrôler un personnage sur un écran tactile, un seul moyen : des boutons intégrés à l’écran mais qui bouffent littéralement une bonne partie du visuel. Alors oui, il est possible de diminuer ou augmenter la taille des boutons, mais soyons logiques : trop augmenter les boutons rend le jeu injouable et trop les diminuer attaquera très sérieusement votre ergonomie.

Si plusieurs dizaines de minutes de jeu vous permettront de prendre plus facilement en main le maniement de Wonder Boy par boutons tactiles, quelques ratés rageants ne seront pas à exclure, vous entraînant à sauter au lieu d’attaquer ou entre de vous déplacer au lieu de vous baisser.
Mais surtout, ce qui nous a le plus fait rager, c’est que dans certaines situations précises, et en particulier les boss où vous devrez exploiter tout l’écran, vos pouces cacheront toujours quasiment un tiers de l’écran. Alors OK, en tant que mâle d’ 1m80, mes pattasses sont assurément plus volumineuses que celles d’une douce demoiselle de 15 ans, mais quand même. Ne pas voir le danger quand il arrive et surtout essayer d’être précis (notamment avec des personnages à l’allonge catastrophique comme Mouse-Man), c’est très énervant. Au point de vous donner envie de raccrocher et de repasser sur un jeu “àlacon” développé spécialement pour smartphone.

Wonder Boy, on aime… mais pas sur écran tactile

lion man parc chateau wonderboy dragon trap ios

Rien que pour la beauté des décors, The Dragon’s Trap vaut le coup !

Le constat est amer puisque on ne peut assurément pas cracher notre bile sur un remake d’une telle qualité qu’est Wonder Boy : The Dragon’s Trap. C’est beau, fluide et vraiment plaisant à voir. Le Gameplay reste le même que la version rétro mais évidemment toujours aussi qualitatif.

C’est donc avec frustration qu’on se rend compte que le maniement sur un écran tactile gâche énormément l’expérience de jeu. On ne saura donc que vous conseiller d’acquérir une manette bluetooth pour profiter réellement de The Dragon’s Trap, mais cela risque de fortement entacher l’aspect mobile du portage !

Informations techniques

Développeur : LizardCube
Éditeur : DotEmu
Date de sortie (mobile) : 29 Mai 2019
Nombre de joueurs : 1 joueur
Style de jeu : Action / Plates-formes
Durée de vie : environ 5 heures
Cote au 29/05/2019: 5,99 euros sur Android / 4,49 euros sur iOS

Un petit vote pour cet article ?

NulMauvaisBofPas topMoyenCorrectPas malBonSuperExcellent (Aucun vote enregistré)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis mon enfance, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur les manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont permis de me créer des souvenirs, des sensations et une belle ludothèque de jeux considérés aujourd'hui comme rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales expériences que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Lire les articles précédents :
invitation au tournoi ctr a start to play 2019
Le tournoi CTR : NF de Retro-Games.fr au Start To Play 2019 !

Découvre sur cette page tout ce qu'il y a à savoir pour participer au tournoi CTR : Nitro Fueled de...

Fermer