Pub Pac man sur atari

Dossier : la pub des jeux vidéo retrogaming

par Mathieu

On vous avait déjà parlé dans un article précédent de l’alliance plutôt inattendue entre la marque automobile allemande Mercedes et le célèbre Mario. Dans une publicité, ce dernier apparait au volant… d’une Mercedes bien sûr.

Si le jeu vidéo n’était qu’un média parmi tant d’autres il y a peu, la donne s’est religieusement inversée. Si les campagnes de publicité papier, TV et radio étaient relativement rares, hormis dans la presse spécialisée, il y a encore quelques années, on observe aujourd’hui des budgets publicitaires équivalents voir supérieurs au cinéma ou aux produits commerciaux.

La cause ? L’engouement pour un art devenu universel et entré entièrement dans la vie quotidienne. Cantonnés aux jeunes garçons dans les 80’s et 90’s, le jeu vidéo s’est ouvert aux autres générations, à ces dames et même aux frileux de l’ère numérique.

Avec des entreprises comme UbiSoft, EA Games ou RockStar, le jeu vidéo est réellement devenu une industrie lucrative, pleine de défi et brassant énormément d’argent. On n’hésite ainsi plus à se lancer dans de faramineuses et coûteuses campagnes publicitaires, plusieurs mois avant la sortie du jeu vidéo, sans savoir s’il risque, peut-être, d’être repoussé !

dollar mario

Le rapport entre l’argent et les jeux vidéo n’est plus le même…

Pubs TV, encarts papiers… La course à la pub vidéoludique

L’objectif ? Nous donner envie de tâter le jeu avant même sa sortie. Si beaucoup de gamers des 80’s et 90’s découvraient en général un jeu quelques semaines maximum avant sa sortie, on sait maintenant, grâce à internet, aux réseaux sociaux et à l’abondante communication de certaines boîtes dans le jeu vidéo, qu’un jeu est en projet. De (très) grosses licences comme Call of Duty, Assassin’s Creed ou Metal Gear Solid sont déjà annoncées dans les magazines et chaînes TV plus de 6 mois à l’avance !

Les bulldozers de l’industrie du jeu vidéo peaufinent même leur image avec des sites créés spécialement pour l’événement, nécessitant ainsi une bonne dose d’investissement (webmaster, serveurs, community managers…). Les plus petits tentent tant bien que mal de suivre à l’aide de plus petits sites externes conçus à partir d’un outil comme 1&1.fr par exemple, une page Facebook ou via la presse très spécialisée.

A grand renfort de publicités, campagnes virales et merchandising, vous en aurez forcément entendu parler bien avant le Jour J. Les bandes annonces sont devenues l’artillerie lourde des publicitaires.

Ce type de bande-annonce, également appelé « trailer cinématique », rivalise avec celles de grands films. On peut le voir par exemple avec celle d’Assassin’s Creed Unity développée par Ubisoft.

Si la publicité s’adapte aux tendances des époques, c’est parfois avec humour décalé et nostalgie qu’on interprète les vieilles publicités. Retour sur les images et titres qui ont marqué une génération de gamers.

La pub, c’était aussi mieux en rétro ?

Ce qui nous a donné envie de vous proposer ce dossier complet, c’est qu’à part quelques publicités originales comme ce fut le cas avec World of Warcraft et ses guests stars comme JCVD, Chuck Norris ou Alexandre Astier, on remarque qu’on s’emmerde bien avec les pubs des nouveaux jeux vidéo, qui cherchent à nous en mettre plein la vue à la méthode d’un Teaser de cinéma. Barbant.

Alors, qu’est-ce que ça donnait la publicité pour les jeux vidéo dans les années 1970, 1980 et 1990 ? Ça donnait moins envie d’acheter, ou le ton différent attirait-t-il plus l’oeil ? Dans tous les cas, on vous laissera juger directement en regardant nos rétrospectives thématique sur la publicité dans le jeu vidéo retrogaming !

Liste des dossiers disponibles sur la pub des jeux rétro

[button link=”https://www.retro-games.fr/retrospective-pubs-consoles-retro-2356″ newwindow=”yes”] Les consoles rétro et la pub[/button] [button link=”/pubs-sexy-jeux-video-3109″ color=”pink” newwindow=”yes”] Les pubs sexy du jeu vidéo rétro[/button]

Articles sur le même sujet

Publier un commentaire

Ce blog utilise des cookies, parce que c'est vachement bon ! Si tu n'aimes pas, tu n'es pas forcé d'accepter... Miam ! Mentions légales