On a visité le Pixel Museum !

On l’a attendu, et on l’a enfin vu (terminé) : le magnifique Pixel Museum, le premier véritable musée permanent du jeu vidéo en France a ouvert officiellement ses portes le samedi 25 février 2017 à 10h, dans la commune de Schiltigheim, située dans la proche périphérie de Strasbourg. Nous suivions le projet depuis bien longtemps, puisque depuis les évènements Start to Play, nous nous rendons autant que possible alertes aux projets de la prolifique Ludus Académie, l’école du jeu vidéo de Strasbourg. Et on a pas été déçus.

Nous avons eu la chance de faire partie des quelques dizaines d’invités pour l’inauguration qui a eu lieu la veille, entre élus locaux, partenaire, journalistes et champions e-sport. Et nous n’en avons pas perdus une seule miette.

Un Pixel Museum inauguré en grande pompe

L’équipe Ludus avait fait les choses bien pour l’inauguration de leur musée : tout était prêt comme s’il s’agissait de l’ouverture officielle, à la différence près que le nombre limité d’invités permettait une découverte plus confortable des salles et collections.

inauguration pixel museum strasbourg avec oskar guilbert jean-marie kutner mathieu bernhardt jerome hatton ludus académie

Un sacrée équipe qui peut être fière de son travail !

Après un verre de l’amitié et la découvert du premier niveau du musée (littéralement, pas un LVL, bande de NERDS), le point fort a été le discours des 4 principaux instigateurs du projet. Le fondateur, directeur et propriétaire de la plupart des pièces du musée, Jérôme Hatton, a tout logiquement pris la parole, suivi par son bras droit et responsable de la com’, Mathieu Bernhardt. Ont enchaîné le maire de Schiltigheim, Jean-Marie Kutner, puis le parraine de marque du Pixel Museum, Oskar Guilbert, le génial fondateur du studio DONTNOD, à qui nous devons les excellents Remember Me et Life is Strange.

Les portes du sous-sol du musée se sont ensuite ouvertes pour nous laisser découvrir monts-et-merveilles… Et j’ai encore du mal à en parler sans avoir la voix qui tremble. En même temps, rien de grave puisque j’écris.

L’histoire du jeu vidéo sur deux niveaux

Le magnifique bâtiment qui loge l’incroyable collection de Jérôme Hatton dispose d’une surface plus qu’agréable pour accueillir les “butins” de plus de 25 ans de chinage, recherches, négoces et déplacements. Car le monsieur, gamer “tardif” comme il l’explique puisqu’il a découvert le monde du jeu vidéo après son enfance, est tout de même à la tête de près de 25.000 pièces, dont une partie n’est pas (ou pas encore) exposée.

Le musée se dispose comme tel :

Au Rez-de-chaussée du Pixel Museum :

  • La grand entrée avec plusieurs vitrines thématiques (Zelda, Super Mario Kart…), les bornes géantes vues dans d’autres évènements et le comptoir principal avec un grand choix de goodies Gaming
  • Une salle informatique avec 4 PC gaming en libre accès, avec jeux récents et/ou indés, mais également des évènements Online ponctuels
  • Deux Gaming Zones destinées aux petits (+3 ans) et aux grands (+18 ans)
  • Deux salles d’exposition thématiques sur les jeux éducatifs et les Game & Watch
  • Le clou du spectacle, les deux grandes salles sur les prémices du jeu vidéo, notamment les célèbres systèmes Magnavox Odyssey et Pong

Au Sous-sol du Pixel Museum :

  • Une première salle circulaire avec une moitié dédiée aux consoles et pièces des 70’s, et une seconde moitié aux consoles plus récentes
  • Une petite salle dédiée aux bornes d’arcade d’époque, avec jeux de sport, de course ou le mythique Q*bert
  • La plus belle salle de tout le musée, un espace énorme avec les collections préférées de notre enfance : Super Nes, Game Boy, Game Cube et autres consoles de salon sont exposées ici, et souvent avec des objets incroyables !

Evidemment, les photos ci-dessus ne vous présentent qu’une petite part de toutes les pièces, vitrines et consoles en accès libre que vous pourrez trouver en aller visiter le Pixel Museum; il faut garder une bonne part de découverte, et des choses à (re)découvrir, il y en a !

En tant que passionnés de retrogaming, nous ne sommes de loin pas déçu par le travail colossal de toute l’équipe Ludus, et nous leur tirons notre chapeau bien bas. Alors n’hésitez pas : ni vous habitez dans l’Est de la France ou venez y passer quelques jours de vacances, le Pixel Museum est le nouveau passage obligatoire pour tout bon gamer !

Informations pratique sur le Pixel Museum :

Ouverture officielle : Samedi 25 février 2017 à 10h
Adresse : 14, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny – 67300 SCHILTIGHEIM
Accès transports en commun :

  • Avec le bus (départ Strasbourg centre) : Ligne 4, arrêt Maison Rouge ou ligne 50, arrêt Schiltigheim Mairie, puis 4 min à pieds
  • Avec le Tram CTS (départ Strasbourg centre) : Ligne B direction Hoenheim Gare, arrêt Futura Glacière puis 1à minutes à pieds en direction de Schiltigheim centre (rue de la Glacière).
  • Plan :

Site Web : Pixel-museum.fr
Prix d’entrée : 

  • – de 16 ans : 7€
  • + de 16 ans : 9€
  • Tarifs spéciaux famille et groupes
  • Cartes d’abonnement : 50€ (Silver) ou 90€ (Gold) / an

Horaires d’ouverture : De 10h à 18h, du mardi au dimanche (jours fériés compris)
Contacts : info@pixel-museum.fr ou +33(0)3.88.81.89.81

la façade illuminée du musee du jeu vidéo de schiltigheim le pixel museum

Un petit vote pour cet article ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 vote(s), moyenne: 10,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis ma pré-adolescence, j'ai pu voir passer de nombreuses consoles, et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j'ai pu gâcher sur ces manettes ne l'étaient finalement peut-être pas : elles ont créé des souvenirs, des sensations et une ludothèque de jeux aujourd'hui rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales sensations que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *