Sonic R

Sonic R – Sega Saturn / PC

En 1997, Nintendo a déjà sorti son Mario Kart 64. Sony suivra la mode du karting avec Crash Team Racing en 1999. Pendant ce laps de temps, Sega n’est pas en reste et sort un jeu de course à l’effigie de sa mascotte, Sonic R. Ce jeu sorti en 1997 et développé par le studio britannique Travellers’ Tales – à qui l’on doit les récents jeux Lego – n’est pas le plus connu du trio. Cependant, il mérite qu’on s’y attarde quelques instants tant les différences de gameplay avec les deux mastodontes sont importantes.

L’histoire – si on peut appeler ça une histoire – raconte celle de Sonic et Tail partant en vacances. Sur le chemin, ils apprennent que le méchant Robotnik organisent un Grand Prix pour s’emparer des émeraudes du Chaos. C’est un excellent prétexte pour voir Sonic, Tail ou encore Knuckles s’affronter dans des circuits endiablés.

Can you feel the sunshine ?

Ce qui frappe immédiatement dans Sonic R, c’est la pingrerie du jeu. Il y a très peu de personnages immédiatement jouable (seulement 4), très peu de circuits (seulement 5) et des modes de jeux rachitiques. Évidemment, il y a le traditionnel grand prix, un mode Time Attack, un mode reverse. Vous avez également la possibilité de jouer dans un mode « chat et la souris » avec l’ordinateur et un mode dont le but est de trouver tous les symboles Sonic disséminés dans les niveaux le plus rapidement possible. Autant dire que ces deux derniers modes sont dispensables
Malgré tout, il ne faut jamais juger un jeu uniquement sur ses modes de jeux mais sur son gameplay.

ligne arrivée personnages jouables sonic R saturn

Excepté Robotnik, Sonic et les trois autres sont directement jouables. C’est peu.

Contrairement à un Crash Team Racing, le mode « Grand Prix » n’est absolument pas scénarisé. Il s’agit uniquement de finir premier sur les quatre circuits pour pouvoir débloquer le cinquième. Un jeu de course, s’il s’appuie sur un gameplay solide, peut devenir un indispensable (souvenez-vous de Ridge Racer sur PS1 !).

Sonic R s’appuie sur une prise en main rapide, très arcade. Il n’y pas besoin de plusieurs heures de jeu pour commencer à comprendre le fonctionnement et les subtilités du jeu. Chaque personnage à ses capacités propres. Sonic est le plus rapide mais le moins maniable dans les tournants, Amy peut rouler sur l’eau mais sa vitesse est moindre que les autres personnages. Malheureusement, il y a un problème flagrant d’équilibrage entre les personnages. Par exemple, la différence de vitesse est tellement énorme entre Sonic et Amy qu’il vaut mieux privilégier le hérisson bleu pour toutes les courses, sans mentionner Spoutnik qui semble avancer à deux à l’heure. De manière globale, Sonic R peine à donner au joueur des sensations de vitesse à cause d’une technique à la ramasse.

Super Sonic Clipping !

En effet, malgré des circuits comme Radical City assez colorés, Sonic R souffre d’un clipping (apparition soudaine des décors) important empêchant toute anticipation par manque de visibilité.  Du coup, pour réussir à être premier sur tous les circuits, il faut apprendre par cœur comme au bon vieux temps. Par ailleurs, le level design est surchargé ruinant les quelques espoirs d’avoir une bonne visibilité. Il faut rajouter à cela quelques problèmes de caméra et vous avez le tiercé gagnant pour « rager » et détruire une manette.

On a vu plus beau…

Néanmoins, après un laborieux apprentissage des niveaux, le jeu de course de Sega dispose de quelques subtilités comme des raccourcis plutôt ingénieux dont certains se débloquent avec les pièces que l’on ramasse durant la course. Tout comme Mario Kart et Crash Team Racing, on peut se retrouver dernier au bout de deux tours et devenir champion grâce à des raccourcis bien trouvés. D’ailleurs, ces raccourcis ne servent pas uniquement à remporter la victoire. Sur ces chemins détournés se trouvent les fameuses Émeraudes permettant de débloquer six autres personnages.

Cours par ci, cours par là, tu ne m’auras pas !

Malgré une technique faiblarde, quelques effets fonctionnent bien comme ce coucher de soleil.

Si le mode « Grand Prix » n’est pas une réussite, certains se disent peut-être naïvement que le mode versus mérite peut-être le coup d’œil. Ceux-là se trompent lourdement. En solo, la visibilité est déjà assez exécrable alors sur un écran splitté, c’est un vrai calvaire. De surcroit, ce mode « deux joueurs » n’est pas fun du tout. Il n’y a que vous et votre ami sur le circuit, l’IA n’est pas présente. Il n’y a pas d’items à balancer sur le joueur adverse. Enfin bref, c’est sec comme le désert. Cela est probablement dû aux restrictions techniques de la console.
Mais ne soyons pas trop dur avec la mascotte de Sega, pour les fans d’arcade et de records à battre, le mode Time Attack remplit parfaitement le contrat. Il est vrai que l’intérêt d’un tel mode est réservé aux acharnés et, par conséquent, à une niche de joueurs.

Enfin, nous ne pouvons pas terminer cette critique de Sonic R sans parler de ses chansons. TJ Davis, chanteuse britannique, chante les quelques chansons du jeu. Une sorte d’Electro-Dance des années 90 absolument jouissive. Les sonorités kitsch des chansons donnent un petit côté sympathique à Sonic R, faisant presque oublier ses défauts. Courir sur « Living in the city » ou « You’re my number one » procure un véritable sentiment de bonheur. Évidemment, il faut être « sensible » à ce type de musique sous peine d’avoir quelques saignements au niveau des oreilles.

Pour conclure, Sonic R est un véritable désastre. Les modes de jeux se comptent sur les doigts d’une main ainsi que les personnages et les circuits. Le désastre se trouve essentiellement dans la partie technique : Sonic R n’est pas très beau, la modélisation des personnage est approximative, il y a également des bugs de collisions. Quant au gameplay simple, il montre rapidement ses limites. Il suffit d’une heure pour en comprendre toutes les subtilités. Et même si on évite de le comparer avec les mastodontes de l’époque que sont Mario Kart 64 et Crash Team Racing, Sonic R n’est vraiment pas un bon jeu. Il est a réservé aux fans de Sega et aux nostalgiques ayant perdu la mémoire.

Les meilleurs prix pour Sonic R sur Sega Saturn

Sonic R - Saturn - PAL [Sega Saturn] - Game JGVG The Cheap Fast Free Post

19,32 EUR
Date de fin: jeudi août-31-2017 5:39:39 CEST
Achat immédiat pour seulement: 19,32 EUR
Achat immédiat | Ajouter à vos Affaires à suivre

Sonic R racing Sega Saturn Complete PAL UK VERSION

27,34 EUR
Date de fin: mardi sept.-12-2017 20:18:27 CEST
Achat immédiat pour seulement: 27,34 EUR
Achat immédiat | Ajouter à vos Affaires à suivre

SONIC R - SEGA SATURN - PAL - TESTED

20,24 EUR
Date de fin: lundi sept.-18-2017 17:27:29 CEST
Achat immédiat pour seulement: 20,24 EUR
Achat immédiat | Ajouter à vos Affaires à suivre

Informations techniques

Éditeur : Sega
Développeur : Traveller’s Tales
Date de sortie : 11 novembre 1997
Nombre de joueurs : 1-2 joueurs
Style de jeu : Jeu de course
Durée de vie :  5-10h pour tout débloquer
Côte au 10/07/2017 : 15 € sur Sega Saturn en complet

Un petit vote pour cet article ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 vote(s), moyenne: 9,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Antho

Féru d’Histoire et de jeux vidéo depuis ma tendre enfance, j’aime concilier mes deux passions à travers la (re)découverte des titres de notre enfance avec un esprit un brin plus mature. Ardent défenseur de Sega face au “petit artisan” Nintendo, la Megadrive et la Saturn ont bercé ma jeunesse. Oui, “Sega, c’est plus fort que moi”.

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
logo du jeu pokémon clover avec partie pokédex 4chan
Pokémon Clover, le Fan Hack délirant !

Pokémon Clover est un hack du jeu Pokémon Rouge Feu réalisé par des membres du célèbre forum 4Chan pour en...

Fermer