Kinect au service des kinésithérapeutes : présentation de Kinapsys

systeme de réeducation ludique pour kiné avec kinect xbox360 kinapsysAnnoncée au départ comme un élément central de la Xbox One lors de sa première présentation en mai 2013, la version 2 de Kinect est devenue suite aux nombreux retournements de veste de Microsoft un accessoire totalement secondaire, non obligatoire, délaissé par la majorité des joueurs et des développeurs.  Si son intérêt dans l’industrie classique du jeu vidéo semble désormais limité, la technologie embarquée dans cette caméra a cependant ouvert de nouvelles possibilités dans d’autres domaines, dont le milieu médical.

Parmi les professionnels de santé concernés on trouve les kinésithérapeutes, qui peuvent depuis quelques mois s’équiper de Kinapsys, un outil de rééducation basé sur la caméra de Microsoft et créé par la société française RM Ingénierie. Pour mettre au point cet outil, elle a travaillé pendant plusieurs années en collaboration avec la firme de Redmond, ce qui lui a permis d’obtenir assez tôt un prototype de la version 2 de cette caméra qui avait encore à l’époque un design non définitif.

Si d’autres initiatives utilisant la première version de Kinect ont déjà vu le jour par le passé, comme VirtualRehab, les exercices proposés n’étaient à mon goût pas assez variés pour en faire une solution adaptée aux différentes étapes d’une rééducation.

Exercice de rééducation de l'épaule avec logiciel kinapsysLe logiciel fourni avec Kinapsys propose de nombreux mini-jeux et exercices adaptés à telle ou telle partie du corps, fournissant ainsi une solution réellement efficace s’inscrivant dans ce que ses créateurs ont intitulé le « Rehab-Gaming ».

Ces dernières années, de nombreux kinésithérapeutes profitaient de l’aspect ludique de certains accessoires de consoles (la Wii Balance Board, la WiimoteKinect) pour améliorer l’implication du patient dans sa séance de rééducation mais en utilisant des jeux classiques, qui ne sont pas toujours très adaptés à certaines pathologies et présentent certaines limites. Ainsi, certains mini-jeux pourtant simples comme ceux proposés dans Wii Sports peuvent sur-solliciter certaines articulations, pendant que d’autres vont nécessiter une coordination incompatible avec certains troubles (notamment neurologiques).

Avec Kinapsys, le patient peut à l’aide de Kinect prendre conscience de certains mouvements de son corps grâce à l’avatar le représentant à l’écran, lui permettant ainsi se corriger en temps réel. C’est ce qu’on appelle le biofeedback, élément essentiel à la réussite de la rééducation (plus d’informations ici). Le thérapeute peut personnaliser chaque jeu en fonction des capacités du patient, qui aura donc un objectif précis à réaliser en rapport avec sa pathologie.
Par exemple, après une opération des tendons de l’épaule, il est important de travailler l’abaissement du moignon pour ensuite pouvoir effectuer une élévation latérale. Ce mouvement étant parfois difficile à ressentir par le patient, un exercice ludique va lui permettre de le réaliser plus facilement :

Avec plus de 400 exercices variés repartis dans plusieurs catégories (récupération articulaire, renforcement musculaire, reprogrammation du geste, étirements, école du dos, etc…) et un suivi facile des progrès du patient, le système a déjà convaincu de nombreux thérapeutes. Soyons cependant clairs : Kinapsys n’a pas pour vocation de remplacer le thérapeute, cela reste une solution complémentaire aux soins traditionnels qui nécessite la supervision du kinésithérapeute.

L’ensemble (un chariot mobile contenant Kinect, un ordinateur sur lequel est installé le logiciel, un écran tactile) est proposé pour 4900 euros. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller sur le site officiel.

Article originellement publié sur le blog Pressstarttothink.fr

Un petit vote pour cet article ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (2 vote(s), moyenne: 9,50 sur 10)
Loading...

Auteur: Blink

Joueur depuis le tout début des années 90, ma passion pour le jeu vidéo ainsi que mon éternelle curiosité m’ont poussé au fil des années à m’intéresser au versant « insolite » de cette industrie. Entre anecdotes insolites et utilisations diverses du jeu vidéo (notamment dans le milieu médical), j’ai pour vocation de vous faire découvrir ce média différemment !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

1 Commentaire

  1. C’est une première d’entendre que le kinnect aide vraiment les gens et aide les kinésithérapeutes. C’est pour cela que je dis sans cesse que les jeux vidéo sont bon pour la santé.

    Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Crash Bandicoot N.Sane Trilogy

Crash Bandicoot N.Sane Trilogy est le remaster PS4 de la première trilogie de Crash Bandicoot sorti sur la PSOne.

Fermer