Heart of Darkness

La jaquette du jeu Heart of Darkness sur PlaystationHeart of Darkness – Playstation

Heart of Darkness est un jeu de plates-formes / réflexion sorti en juillet 1998, uniquement sur Playstation et PC. Il fallut plus de six ans à l’équipe du génial Eric Chahi (Another World), sous la couverture du studio Amazing, pour développer ce titre. Acclamé par la critique, il fera tout de même un flop dans les ventes, et reste un de ces titres de la Playstation qui restèrent dans l’ombre (huhuhu, trop facile celle-là).

Scénario de Heart of Darkness : Go rouquin, go go !

Les héros Andy et le chien Whiskey dans Heart of Darkness

Regarder les éclipses à l’œil nu, un réflexe sain.

Un scénario qu’il est bien mignon tout plein : Andy est un jeune rouquin à la tête bien pensante, même s’il se montre bien distrait à l’école. Un jour qu’il quitte l’école pour aller se prélasser dans un parc avec son meilleur (et probablement seul, c’était l’époque difficile où les rouquins n’étaient pas encore à la mode…) ami, Whisky, son chien, le soleil est assombri lors d’une éclipse. Mais ce n’est pas la lune qui vient se placer devant l’astre, mais Darklands, la planète des ténèbres.

Notre jeune ami ne trouve alors rien de mieux qu’aller risquer sa vie pour aller chercher son ami canidé (qui va peut être décéder d’une tique mal placée quelques semaines après la fin du jeu, la vie est parfois bien cruelle), à l’aide d’une fusée qu’il a construit (bah oui, il en est encore aux fractions à l’école, mais il sait déjà construire des engins spaciaux), armé d’un casque-passoire et d’un laser qui tire plus dans les coins que devant lui. C’est parti pour Darklands, lieu ressemblant particulièrement à l’enfer, mais où vous êtes malheureusement encore vivant… mais pas pour longtemps.

C’est beau, c’est fluide, ça en jette…

Oui, six ans pour réaliser un jeu, même si on est une petite équipe, c’est long. Mais le résultat en vaut probablement la chandelle : sorti en 1998, Heart of Darkness offre des graphismes impressionnants de netteté pour l’époque, et un dynamisme des décors qui caresse l’œil. Alors OK, c’est de la 2D, et c’est la principale raison pour laquelle le jeu d’Eric Chahi n’a pas trouvé son public, dans une époque où on préférait les premiers jeux en 3D; oui oui vous savez, ceux avec des polygones et des textures ignobles et des caméras-savonnettes. Mais bon, tu reviendra à la 2D petit gamer, mais tu ne le sais pas encore…

Décors d'Heart of Darkness avec ombre mouvante

Un excellent exemple du dynamisme des décors, avec un élément inoffensif dont l’ombre devient une menace. Juste génial.

Le jeu se déroule dans une suite de tableaux (176 au total), permettant ainsi d’appliquer la technique des décors pré-calculés que l’on peut retrouver dans Resident Evil 2 sorti la même année : même si à la différence du Survival Horror de Capcom, le jeu d’Amazing studio propose des décors fixes mais pourtant dynamiques, dotés de la possibilité que le héros interagisse avec, il n’en reste qu’on reconnait le style pré-calculé qui offre des décors comme des arrières-plans riches en détails.

On observe néanmoins une excellente programmation des animations d’Andy comme de ses ennemis, la palme revenant lors des phases d’escalade, où notre héros prend réellement appuis sur les reliefs du décors. Mémorable.

…mais nondidju ! Que c’est dur !

Eh oui, Eric Chahi a dû avoir une enfance difficile qui l’ont emmené à créer des moments de souffrances intenses diffusés par ces jeux. Pour ceux qui ont pu jouer à Another World, et je le conseille, cette formidable aventure de 1991 était déjà plutôt pas piquée des vers… Mais là…

Je m’appuierai sur une des punchlines mythiques d’un des blogueurs qui parle le mieux de jeux vidéo infernaux, je parle bien sur du Joueur du Grenier : “Vous crevez, vous crevez, vous crevez” (cf. test des Schtroumpfs). Eh oui, Heart of Darkness est l’exemple même des jeux où vous avancez à l’échec : il est impossible de connaître à l’avance certains pièges, le pouvoir de nouveaux ennemis, la direction idéale où se diriger… Si vous arrivez à terminer Heart of Darkness sans connaître le jeu et en ne mourant qu’une dizaine de fois, je vous conseille fortement de lancer une nouvelle religion basée sur le culte de votre personne. En tous cas, moi j’y adhérerai.

ennemis ombres dans le jeu vidéo die & retry Heart of darkness sur PS1

Les ennemis attaqueront souvent le pauvre Andy des deux côtés…

Heureusement, les vies sont illimitées, et le jeu sauvegarde régulièrement; ce qui n’est plus totalement le cas dans la dernière partie du jeu, au sein de l’antre du Maître des Ténèbres, où il vous faudra parfois passer 3 ou 4 tableaux avant que le jeu ne sauvegarde votre progression; et cette partie est parfois à s’arracher les cheveux. Ici, même si vous trouvez la solution pour passer, les ennemis sont tellement nombreux et jaillissant de tous les coins que certains tableaux requièrent maîtrise, concentration et chance.

Du coup, même si Heart of Darkness est un jeu divertissant, innovant pour l’époque et très bien réalisé, vous en viendrez à être fatigués et lassés de recommencer des dizaines de fois le même tableau (sauf si vous êtes vraiment bon). Un avantage ? Heart of Darkness étant relativement court (malgré la présence de deux CD dans la boîte, qu’il faut changer dès 2h30 de jeu…), le bal des morts-renaissances d’Andy allongera considérablement la durée de vie du jeu… sauf si vous êtes effectivement un de ces monstres de la manette.

Le conseil de Retro-Games.fr

Le jeu ne se joue qu’à un joueur, mais jouer à deux en s’alternant la manette permet de diminuer la lassitude lors de passages très difficiles; en tous cas, c’est ce que moi j’ai fait.
Et pour ceux qui aiment le genre, je ne peux que vous conseiller l’autre jeu mémorable d’Eric Chahi, Another World, ou encore un autre jeu de plates-formes sorti en 1992 : Flashback… et c’est aussi un jeu français ! 🙂

Les meilleures enchères pour Heart of Darkness sur PS1 :

Heart Of Darkness Playstation 1 CD Demo

4,00 EUR (0 Enchères)
Date de fin: dimanche déc.-17-2017 22:38:58 CET
Enchérir | Ajouter à vos Affaires à suivre

HEART OF DARKNESS ( PLAYSTATION 1 - SONY ) COMPLET

15,00 EUR (0 Enchères)
Date de fin: samedi déc.-16-2017 13:22:07 CET
Enchérir | Ajouter à vos Affaires à suivre

HEART OF DARKNESS PLAYSTATION 1 PS1 Ps One FUNZIONANTE ITALIANO

2,50 EUR (3 Enchères)
Date de fin: mercredi déc.-13-2017 21:09:55 CET
Enchérir | Ajouter à vos Affaires à suivre

Informations techniques

Editeur : Ocean
Développeur : Amazing Studio
Date de sortie : Juillet 1998
Nombre de joueurs : 1 joueur

Style de jeu : Plates-formes / Réflexion
Durée du vie : Environ 5 à 6h… mais tout dépendra de votre niveau et de votre patience !
Cote au 12/9/2011 : 5-7€ en complet selon état de la jaquette

Un petit vote pour cet article ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars6 Stars7 Stars8 Stars9 Stars10 Stars (1 vote(s), moyenne: 9,00 sur 10)
Loading...

Auteur: Mathieu

Gamer depuis ma pré-adolescence, j’ai pu voir passer de nombreuses consoles, et surtout, tellement de jeux ! Les heures que j’ai pu gâcher sur ces manettes ne l’étaient finalement peut-être pas : elles ont créé des souvenirs, des sensations et une ludothèque de jeux aujourd’hui rétro, mais qui gardent toujours une formidable qualité et offrent de géniales sensations que je vous propose de partager avec ce blog !

Partagez cet article !

Ce blog utilise CommentLuv et KeywordLuv. Non je plaisante.
Néanmoins, en bloggeurs passionnés et responsables, nous autorisons le Dofollow sur le champ Nom des commentaires.
Les commentaires postés devront être d'une longueur respectable, en bon Français, avec un contenu non optimisé et avec un nom-ancre présentant un prénom ou un nom de marque. Merci.

2 Commentaires

  1. Je me souviens qu’on me l’avait donné sur PS1 et effectivement, j’avais aussi vite abandonné à l’époque ^^ Il me semble d’ailleurs que j’ai encore le jeu chez moi (mais plus la console, malheureusement).
    Test sympathique en tout cas, ça fait remonter des souvenirs ! 🙂

    Répondre
  2. Je l’avais sur PC, mais j’ai trouvé très dur ! Je ne l’ai jamais terminé

    Répondre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Resident Evil 2

Résident Evil 2 est la suite d'un des Survival Horror les plus célèbres du monde qui ont compté parmi les...

Fermer